Défense
Gros plan sur le prochain arrêt technique du Charles de Gaulle

Focus

Gros plan sur le prochain arrêt technique du Charles de Gaulle

Défense

A l’issue d’une dernière mission en fin d’année, le porte-avions français entrera début 2017 en cale sèche pour un arrêt technique majeur. Il s’agira du second des quatre ATM prévus au cours de la vie du Charles de Gaulle, entré en service en 2001.

Réalisé sous la maîtrise d’ouvrage du Service de Soutien de la Flotte (SSF) et de la Direction Générale de l’Armement (DGA), et la maîtrise d’œuvre de DCNS, il interviendra 10 ans après le premier ATM du bâtiment et va permettre de lui redonner du potentiel, de le moderniser et de l’adapter au derniers standards militaires avant une nouvelle période d’activités opérationnelles. « Un important travail d’anticipation de ce chantier industriel exceptionnel a été entrepris. Il a permis d’établir un état des lieux complet et actualisé des travaux de préparation et de réalisation.  Une organisation générale du chantier a été mise en place de l’échelon central (ministère de la défense, état-major des armées) à l’échelon local. Cette organisation a un but : faire en sorte que chacun puisse exercer ses responsabilités de façon serei

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense