Défense
Guerre des mines : le MuMNS embarque sur le drone de surface de Thales

Actualité

Guerre des mines : le MuMNS embarque sur le drone de surface de Thales

Défense

Arrivé début juin à Brest, le robot télé-opéré (ROV) du système de guerre des mines développé par Thales dans le cadre du programme franco-britannique MMCM a débuté ses essais à partir du drone de surface (USV) destiné à la marine française. L’embarquement de l’engin et de son système de lancement et de récupération a été effectué après des essais en bassin du robot sur le site brestois de Thales, afin notamment de mesurer sa manoeuvrabilité.

Conçu par le groupe suédois Saab, le Multi-Shot Mine Neutralisation System (MuMNS) mesure 2.1 mètres de long pour une largeur de 80 centimètres et une hauteur de 60 centimètres. Ce ROV de 300 kilos est alimenté en énergie par l’USV et, au moyen de son ombilical, transmet aussi les images prises par ses caméras, reçoit ses ordres et peut être piloté à distance. Il est capable d’intervenir jusqu’à 300 mètres de profondeur et évolue à la vitesse de 5.5 nœuds. Conçu pour relocaliser et identifier les mines, il est en mesure, et c’est son gros avantage, de neutraliser plusieurs menaces lors d’une même mission. Par rapport aux traditionnels robots porteurs d’une unique charge de destruction, le MuMNS en emporte en effet trois. Une fois la mine localisée et identifiée grâce au sonar et aux caméras dont il dispose, l’engin de Saab dépose une charge et se retire pour aller traiter une seconde puis une troisième mine. Il s’éloigne alors pour la mise à feu des charges.

Dans le concept MMCM, ce ROV intervient après la phase de détection des mines, assurée par l’USV, embarcation automatisée de 12 mètres pouvant embarquer une autre charge utile que le MuMNS, en l’occurrence un sonar remorqué TSAM. S’y ajoute un gros drone sous-marin (AUV) du type A27 d’ECA équipé d’une antenne équivalente (SAMDIS) et qui évolue indépendamment.

 

L'USV 1 avec le sonar remorqué TSAM (© LE TELEGRAMME - STEPHANE JEZEQUEL)

L'USV 1 avec le sonar remorqué TSAM (© LE TELEGRAMME - STEPHANE JEZEQUEL)

AUV du type A27 (© ECA GROUP)

AUV du type A27 (© ECA GROUP)

L'USV 0 avec le MuMNS lors des essais menés en Suède (© THALES)

L'USV 0 avec le MuMNS lors des essais menés en Suède (© THALES)

 

Précédemment testé en Suède sur l’USV 0, le prototype du drone de surface réalisé sur fonds propres par Thales, le MuMNS va maintenant être employé en conditions opérationnelles sur les embarcations produites pour la Marine nationale et la Royal Navy (USV 1 et USV 2). La mise en œuvre du sonar remorqué et de l’A27 a déjà été validée.

Une fois toutes les briques qualifiées, Thales mènera à bien leur intégration pour un fonctionnement d’ensemble à partir d’un Centre opérationnel terrestre.

L’objectif est que le système complet et intégré soit prêt à être testé début 2020 en conditions réelles sur différents scénarii opérationnels très exigeants, établis par les marins et que Thales devra réussir en présence des observateurs militaires et étatiques français et britanniques. 

MMCM vise à développer le système de drones qui équipera les futurs bâtiments de guerre des mines appelés à remplacer notamment les CMT de la Marine nationale. Des moyens aérotransportables qui pourront aussi être déployés depuis la côte.

 

Thales Marine nationale