Défense
Guerre des mines : Quelle coopération entre Naval Group et ECA ?
ABONNÉS

Actualité

Guerre des mines : Quelle coopération entre Naval Group et ECA ?

Défense

Les deux industriels français ont annoncé le 9 octobre avoir conclu un « partenariat technologique et commercial » dans le domaine de la guerre des mines, qui tend désormais vers le remplacement des anciens chasseurs et dragueurs par des systèmes robotisés. Un concept prometteur, bien que pas encore complètement mûr opérationnellement selon nombre de spécialistes, qui présente l’avantage d’éviter les interventions humaines dans les zones de danger.

Système de drones

Portant plus particulièrement sur l’appel d’offres pour le renouvellement des chasseurs de mines belges et néerlandais, le partenariat conclu entre Naval Group et ECA vise à proposer une offre globale comprenant des bateaux-mères et leurs systèmes de drones. Ces derniers sont fournis par ECA, qui propose toute une gamme d’engins autonomes, dont des drones de surface (USV) du type Inspector (9 à 12 mètres) capables de mettre en œuvre des sonars ou un drone sous-marin (AUV) de taille moyenne (comme l’A18) pour la détection et la classification des mines. Et ces USV peuvent aussi déployer des robots télé-opérés (ROV), en l’occurrence des Seascan pour l’identification des mines et des K-Ster C pour leur neutralisation. S’y ajoutent éventuellement des AUV lourds, comme l’A27, trop gros pour les drones de surface et qui sont donc déployés par le bateau-mère ou, comme ce peut-être aussi le cas pour les USV et leurs charges utiles, depuis la côte. Un petit drone aérien (UAV), l’IT180 également développé lui aussi par ECA, peut compléter le dispositif en servant notamment de relais radio pour accroître la zone d’opération des drones. Ceux-ci sont gérés par des opérateurs depuis une station de contrôle embarquée ou terrestre, le système de mission recevant en temps réel les informations transmises par les engins autonomes grâce à des liaisons de données sécurisées. 

 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense