Défense
Guerre des mines : STX France, Socarenam et EDR s’allient en Belgique

Actualité

Guerre des mines : STX France, Socarenam et EDR s’allient en Belgique

Défense

Les chantiers STX France et Socarenam, ainsi que le belge EDR, se sont alliés dans le cadre de la compétition internationale visant au remplacement des moyens de guerre des mines de la Belgique et des Pays-Bas. Les deux nations, dont les forces navales collaborent étroitement sur le plan opérationnel, ont décidé de lancer deux programmes en commun pour renouveler leurs flottes. Alors que les Pays-Bas sont en charge des nouvelles frégates qui succèderont aux unités du type M (classe Karel Doorman), la Belgique pilote le remplacement des chasseurs de mines tripartites. Pour mémoire, les CMT ont été réalisés dans les années 80 au travers d’un programme en coopération avec la France. Six sont encore en service dans la marine néerlandaise (sur les 15 réalisés initialement) et six autres au sein de sa voisine belge (sur 10 au départ). C’est en décembre 2016 que La Haye et Bruxelles ont annoncé leur décision de réaliser ensemble leurs successeurs, ainsi qu’une nouvelle classe commune de frégates.

 

Le CMT belge Narcis (© : 

Le CMT belge Narcis (© : MICHEL FLOCH)

 

Campagnes de démonstration de drones en 2017

Depuis, les Belges, dont la guerre des mines est l’une des grandes spécialités, ont beaucoup travaillé sur le

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Socarenam | Toute l'actualité du chantier naval Marine belge | Toute l'actualité de la Composante marine