Offshore
Guyane : Le gouvernement suspend les permis de forages exploratoires

Actualité

Guyane : Le gouvernement suspend les permis de forages exploratoires

Offshore

Coup de théâtre en Guyane. Alors que Shell France et ses partenaires étaient prêts à débuter les forages exploratoires au large de Cayenne, la ministre du Développement durable, Nicole Bricq, a annoncé hier que tous les permis accordés en Guyane par le précédent gouvernement étaient jusqu'à nouvel ordre suspendus. Le ministère estime que les problématiques environnementales ne sont pas suffisamment prises en compte. Mais il entend également que les éventuelles richesses produites dans les eaux françaises profitent non seulement aux groupes pétroliers, mais aussi, plus largement, à la collectivité. Dans cette perspective, le code minier sera réformé. « Dans le cadre d'un code minier inadapté et obsolète, le précédent gouvernement a octroyé un permis exclusif de recherches à un consortium privé sans contrepartie suffisante pour l'intérêt national. La prise en compte des problématiques d'environnement n'est pas satisfaisante. L'inspiration excessivement libérale de ce code prive le pays et ses collectivités des ressources significatives qu'ils sont en droit d'en attendre. Le gouvernement ne remet pas en cause la recherche sur les gisements guyanais, mais souhaite réformer en profondeur le code minier, en particulier pour restaurer la souveraineté nationale en matière d'exploitation de ses propres ressources et mieux protéger l'environnement », explique le ministère.

Total | Actualité maritime du groupe énergétique français