Construction Navale
H2X réalise l’infusion de la coque centrale du premier Ocean Eagle 43

Actualité

H2X réalise l’infusion de la coque centrale du premier Ocean Eagle 43

Construction Navale

Le chantier H2X de La Ciotat a réalisé, fin avril, l’infusion de la coque centrale du premier des trois patrouilleurs du type Ocean Eagle 43 commandés par le Mozambique aux Constructions Mécaniques de Normandie. Celles-ci ont, pour mémoire, confié la fabrication des coques en composite de ces trimarans à H2X. D’après ce dernier, l’opération récemment menée semble être la plus grosse infusion de coque « one shot » (peau extérieure, âme, peau intérieure) jamais réalisée en résine époxy. Un précédent record avait été établi par le chantier varois en 2007 sur les coques du catamaran Nahéma, un navire de plaisance de 36 mètres.  « Le principe de l’infusion est de déposer tous les tissus secs et les âmes dans le moule, puis de placer le tout sous vide. La résine est alors aspirée par le vide et vient se répandre dans la pièce. Cette technique permet d’obtenir les meilleures performances mécaniques par rapport aux matériaux utilisés », explique-t-on chez H2X.

 

 

La coque centrale du premier patrouilleur mozambicain (© H2X)

La coque centrale du premier patrouilleur mozambicain (© H2X)

 

La coque centrale du premier patrouilleur mozambicain (© H2X)

La coque centrale du premier patrouilleur mozambicain (© H2X)

 

 

Longs de 43 mètres, les trois patrouilleurs de la gamme Ocean Eagle commandés par le Mozambique doivent être livrés à partir de début 2016. Une fois les coques achevées à La Ciotat, elles rejoindront le site CMN de Cherbourg pour être équipées. Adoptant un design innovant développé par le bureau d’ingénierie du chantier normand, les Ocean Eagle 43 sont conçus pour la surveillance maritime et la protection de la zone économique exclusive. Capables d’atteindre la vitesse de 30 nœuds et présentant une autonomie de 3000 milles à 20 nœuds, ils seront armés par un équipage de sept marins, avec la capacité d’embarquer huit passagers, par exemple des commandos. Ces derniers pourront utiliser une embarcation semi-rigide mise en œuvre sur une rampe située à l’arrière de la coque centrale. 

 

 

Patrouilleur du type Ocean Eagle 43 (© CMN)

Patrouilleur du type Ocean Eagle 43 (© CMN)

H2X Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)