Défense
Haïti : Les marins pompiers à pied d'oeuvre

Actualité

Haïti : Les marins pompiers à pied d'oeuvre

Défense

Envoyé suite au tremblement de terre qui a touché la région de Port-aux-Princes le 12 janvier, un détachement des marins-pompiers de Marseille est sur place depuis dimanche. Cette équipe médicale mobile apporte son aide aux blessés dans les hôpitaux de la capitale haïtienne (Canapé Vert, CDTI et Diquini). « L'objectif des secours est de réorganiser une capacité hospitalière minimale sur l'île et de rouvrir au plus vite les blocs opératoires fortement endommagés. Intégrés dans la chaîne médico-chirurgicale, les marins-pompiers et leurs homologues sapeurs garantissent la prise en charge quotidienne d'enfants et d'adultes blessés. Le psychologue du bataillon assure également un soutien aux victimes », explique la Marine nationale. Près de 200 patients ont ainsi été soignés. Alors que deux postes opératoires seulement étaient disponibles hier, des moyens d'évacuations sanitaires ont étés mis en place vers la Guadeloupe et la Martinique.
Outre ce détachement des marins-pompiers (5 médecins, 5 infirmiers, 4 logisticiens et 1 officier), la Marine nationale a dérouté deux navires vers Haïti. Hier soir, le bâtiment de transport léger Francis Garnier approchait de l'île avec, à son bord, des engins du génie (3 tractopelles et 2 mini pelleteuses) et des véhicules de transport (camion de maintenance, 2 P4, un 4X4). Il transporte également une équipe médicale et une ambulance, 700 tentes et du fret au profit de la Croix Rouge. Outre ce navire, le transport de chalands de débarquement Siroco, qui croisait au large des côtes africaines, a été dérouté jeudi dernier. Le TCD dispose de 2 blocs chirurgicaux et 50 lits d'hospitalisation et peut transporter 2000 tonnes de fret et 2000 passagers. Son groupe aérien comprend quatre hélicoptères de l'armée de Terre, soit 2 Gazelle et 2 Puma. Il devrait atteindre les Caraïbes en fin de semaine.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française