Défense
Halte cherbourgeoise pour le groupe de guerre des mines de l’OTAN

Fil info

Halte cherbourgeoise pour le groupe de guerre des mines de l’OTAN

Défense

Du 30 septembre au 03 octobre 2016, le port militaire de Cherbourg a accueilli les bâtiments de guerre de l’OTAN appartenant au Standing Nato Mine Countermeasures Group 1 (SNMCMG 1).

Sous les ordres du capitaine de frégate Estonien Johan-Elias Seljamaa, commandant la force depuis le pétrolier polyvalent allemand Elbe, le groupe, représentant sept nations différentes, était composé des chasseurs de mines Grimsby (Royaume-Uni), Imanta (Lettonie), Maloy (Norvège), Narcis (Belgique), Sakala (Estonie), Skalvis (Lituanie), représentant plus de 300 marins. Les navires arrivaient de la mer Baltique où ils venaient de participer à l’exercice Northern Coast.

 

(© MARINE NATIONALE) 

(© MARINE NATIONALE) 



Intégré à la NATO Response Force (NRF), le groupe assure à l’Alliance une capacité permanente de guerre des mines dans des opérations variées, allant de la localisation à la destruction d’engins explosifs, en passant par des entraînements internationaux.

L’ensemble de la force a appareillé le 4 octobre de Cherbourg pour reprendre son programme opérationnel en mer.

Communiqué de la préfecture maritime de Cherbourg, octobre 2016