Vie Portuaire
Haropa : deux ministres se penchent sur le berceau du futur ensemble portuaire

Actualité

Haropa : deux ministres se penchent sur le berceau du futur ensemble portuaire

Vie Portuaire

Le 4 janvier, Annick Girardin, ministre de la Mer et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports se sont rendus à Rouen pour analyser la situation du futur port de l’axe Seine, Haropa. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

Le choix de se rendre à Rouen pour le premier déplacement de cette année de la ministre de la Mer et du ministre chargé des Transports n’est pas le fruit du hasard. Le Grand port maritime de Rouen a toujours fait sentir sa position délicate entre Le Havre et Paris. Port céréalier avec une activité logistique plus réduite que celle du Havre, les professionnels portuaires rouennais ont toujours annoncé vouloir attendre de nouvelles précisions sur Haropa avant de s’engager plus fortement. La décision du gouvernement de « délocaliser » le siège de Haropa de Rouen au Havre, selon le verbatim des rouennais, a été une nouvelle pique mal ressentie par la place.

La première préfiguration

Ce déplacement des deux ministres dans la préfecture du département de la Seine-Maritime a été l’occasion de dévoiler le résultat