Vie Portuaire
HAROPA en mission au Sénégal

Fil info

HAROPA en mission au Sénégal

Vie Portuaire

L’alliance HAROPA s’est rendue au Sénégal les 11 et 12 mars afin de présenter à la communauté portuaire dakaroise les offres de transport et solutions logistiques proposées par les ports de l’axe Seine.

« Les offres logistiques des ports de l’axe Seine ont été mises en avant et notamment nos solutions pour le transport reefer des fruits et légumes. L’efficacité de  notre filière structurée d’export de véhicules d’occasion, de nos services conteneur et de notre guichet unique portuaire a été également démontrée », détaille Hervé Cornède, Directeur Commercial et Marketing HAROPA. La Délégation Française, conduite par Nicolas Occis, Président de HAROPA et Directeur Général du Grand Port Maritime de Rouen, a organisé une rencontre d’affaires dans les salons de l’hôtel Terrou Bi à Dakar. L’initiative a été couronnée de succès puisque plus de deux cents personnes - commissionnaires de transport, armateurs, chargeurs, représentants des autorités sénégalaises - ont suivi l’exposé, animé également par l’Union Portuaire Rouennaise, emmenée par son Président, Philippe Dehays. Une quarantaine de journalistes ont assisté aux échanges, ensuite largement relayés dans les médias sénégalais.

« Avec un départ quotidien, HAROPA reste le premier port français pour la desserte conteneurisée du Sénégal », a précisé Hervé Cornède. De plus, l’année 2015 voit se renforcer le trafic véhicules d’occasion avec la consolidation de cette filière stratégique pour HAROPA. Trois armements, ERL, Grimaldi et NMT Africa, assurent deux départs par semaine sur Dakar, une des plaques tournantes pour les trafics automobiles en Afrique de l’Ouest.

« HAROPA est un système logistique intégré, une synergie de trois ports complémentaires avec un temps de transport réduit, des procédures douanières et administratives simplifiées. A proximité de nos terminaux, nous avons Rungis, le premier marché mondial pour le frais. HAROPA est donc le port d'entrée naturel de  l'Europe pour les fruits et légumes d’Afrique », a indiqué Nicolas Occis. « La Communauté Portuaire Rouennaise est la plus proche du Sénégal et entièrement dévouée au service de l’émergence du pays », a complété Philippe Dehays.

Premier port exportateur de céréales d’Europe et le premier port européen partenaire de Dakar, avec 400.000 tonnes de trafics maritimes en 2013, HAROPA souhaite développer encore les échanges commerciaux avec le Sénégal. « Les solutions logistiques offertes par HAROPA permettent de gagner 9 jours dans le transport des marchandises en provenance de Paris pour Dakar », a souligné le Dr Cheikh Kanté, Directeur Général du Port Autonome de Dakar (PAD).

Un projet de partenariat entre HAROPA et le Port Autonome de Dakar a également été esquissé à l’occasion de ce voyage. La collaboration future porterait sur l’assistance technique, l’ingénierie, la formation et la qualification des personnels portuaires.

A noter que ce rapprochement prendra déjà forme le mercredi 25 mars prochain à Rungis, où HAROPA organise une table ronde sur les filières à température dirigée. Les responsables du Port de Dakar, dont le Dr Cheikh Kanté, sont invités à cet événement et des producteurs sénégalais ont confirmé leur présence.

Communiqué d’HAROPA, mars 2015

 

Port du Havre Port de Rouen