Vie Portuaire

Fil info

Haropa postule au Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe

Vie Portuaire

Le 26 février, les trois ports de Paris, Rouen et du Havre ont déposé auprès de la Commission Européenne cinq dossiers de demande de subvention à l’occasion du premier appel à propositions européen lancé dans le cadre du MIE (Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe).

Ce 1er appel à propositions européen est doté d’une enveloppe de 11,93 milliards d’euros.

Les ports de l’axe Seine sollicitent plus de 40 millions d’euros d’aide européenne pour abonder les projets suivants : - Etudes :

o accès fluvial à Port 2000 (Port du Havre)

o Port Seine-Métropole Ouest (Ports de Paris). - Travaux :

o modernisation et fiabilisation des écluses de Tancarville (Port du Havre) o amélioration des accès maritimes (Port de Rouen)
o construction du terminal fluvial d’Alizay (Port de Rouen)

Renforcer la place de HAROPA au cœur des corridors européens

Neuf corridors de transport multimodaux ont été identifiés à l’échelle européenne. HAROPA se situe à l’articulation des corridors « Atlantique » et « Mer du Nord-Méditerranée » : «la stratégie commune à nos trois ports vise à renforcer la place de HAROPA au cœur de ces couloirs de transport» souligne Nicolas Occis, Président de HAROPA, qui salue le fruit des rencontres et travaux avec la DG MOVE (Commission européenne) à Bruxelles : « HAROPA est désormais reconnu comme un acteur engagé et précurseur dans la mise en œuvre d’un plan d’action multimodal à l’échelle d’un corridor de transport ».

Pour Antoine Berbain, directeur général délégué HAROPA, cette démarche auprès de la Commission Européenne est « le reflet de notre volonté affichée d’intégrer tous les modes de transport dans le développement économique et écologique de l’axe Seine ; c’est à ce titre que nous soutenons également deux autres projets, stratégiques pour HAROPA : la modernisation de la liaison ferroviaire Gisors-Serqueux (dossier porté par Réseau Ferré de France) et l’extension de la RN 406 pour l’accès au port de Bonneuil-sur- Marne (projet porté par la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Équipement et de l'Aménagement d’Ile-de-France) ».

HAROPA-Port du Havre est également partenaire de deux dossiers déposés par Brittany Ferries et Stena AB dans le cadre du même appel à propositions. Ils concernent l’installation de scrubbers sur les ferries fréquentant le port du Havre.

A propos du MIE

Le MIE a pour vocation d’accélérer le financement pour achever des réseaux transeuropéens importants en matière de transport (RTE-T), d’énergie (RTE-E) et de télécommunications (e-TEN). Le MIE dispose d’un budget total de 33,2 milliards d’euros pour la période 2014-2020, dont environ 26,2 milliards sont alloués au secteur des transports (RTE-T) dans le but d’améliorer les connexions transfrontalières, d’éliminer les goulets d’étranglement et de compléter les réseaux. L’objectif est d’aboutir en 2050 à un réseau européen de transport multimodal efficace et décarboné, réseau au sein duquel les corridors multimodaux devront être performants dès 2030.

 

Communiqué d'Haropa, 13/03/2015