Construction Navale
Havila va installer une pile à hydrogène de 3.2 MW sur un de ses futurs navires côtiers
ABONNÉS

Actualité

Havila va installer une pile à hydrogène de 3.2 MW sur un de ses futurs navires côtiers

Construction Navale

Le projet s’appelle Free2CO2ast et il vient de faire un bond en avant majeur. Le groupe norvégien Havyard annonce qu’il entre dans une nouvelle phase qui devrait permettre de voir l’installation d’une pile à hydrogène de forte puissance sur un des futurs navires destinés à la route côtière norvégienne que sa filiale Havila Kystruten fait actuellement construire.

Baptisées Havila Capella, Havila Castor, Havila Polaris et Havila Pollux, ces bateaux sont réalisés chez Barreras en Espagne pour deux d’entre eux et chez Tersan en Turquie pour les deux autres. Propulsés au gaz naturel liquéfié, ils vont mesurer 122 mètres et auront une capacité de 640 passagers. Ils commenceront leurs rotations entre Bergen et Kirkenes le 1er janvier 2021, aux côtés de sept navires d’Hurtigruten avec qui Havila Kystruten partage le contrat de service public qui courra pendant 10 ans.

 

(© HAVILA)

(© HAVILA)

 

Havila avait déjà annoncé avoir reçu une une subvention gouvernementale de 104 millions de couronnes (environ 10.5 millions d'euros) pour développer un système haute capacité à l'hydrogène. Ce projet, attribué dans le cadre de l'initiative Pilot-E visant à la réduction des émissions de navires en Norvège, affiche comme ambition d’obtenir une autonomie électrique correspondant à la moitié de la route entre Bergen et Kirkenes, comprenant notamment la zone des fjords classés à l'UNESCO. Il s'agirait de la plus longue route au monde effectuée grâce à une propulsion électrique.

La solution technique pour atteindre cet objectif vient donc d’être annoncée par le groupe Havyard et ses partenaires, les Suédois Linde qui va fournir les citernes cryogéniques et PowerCell Sweden, un spin-off du groupe Volvo très actif dans le secteur automobile, qui va fournir les piles à hydrogène. Celles-ci seront formées d’un ensemble de modules marinisés de 200 kW connectés en parallèle et formant un ensemble total de 3.2 MW, soit le système le plus puissant actuellement annoncé dans la construction navale. Le système électrique va être dessiné et installé par Norwegian Electric System, qui a déjà réalisé de nombreux ferries tout électrique en Norvège.

L’accord signé entre Havyard, PowerCell et Linde prévoit le design de cette solution à l’hydrogène ainsi que les premières étapes de sa certification. Il sera ensuite mis à disposition d’Havila Kystruten pour être rétrofité sur un des navires.

 

(© POWERCELL) 

(© POWERCELL) 

Propulsion - motorisation