Défense
Hélicoptères : La flottille 32F fête ses 50 ans

Actualité

Hélicoptères : La flottille 32F fête ses 50 ans

Défense

Implantée sur la base d'aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère, la flottille 32F a célébré vendredi ses 50 ans d'existence. Des festivités et démonstrations en vol étaient organisées sur la BAN en hommage de cette aventure débutée le 1er janvier 1958 sur la base de Cuers-Pierrefeu (Var). La 32F vient alors d'être créée. Equipée d'hélicoptères d'assaut HSS1, rejoint l'Algérie le 18 février de la même année. Elle participe aux opérations de maintien de l'ordre dans le Sud-Oranais et sur la frontière avec le Maroc. En juillet 1962, la flottille rallie la base de Saint-Mandrier où elle est reconvertie en formation de lutte anti-sous-marine puis deux ans plus tard, elle est affectée à Lanvéoc-Poulmic. La formation fournit alors le détachement du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Le 1er février 1970, la flottille reçoit les premiers Super-Frelon, destinés au remplacement des HSS1, pour effectuer des missions de lutte anti-sous-marine et de sauvetage. Le 1er septembre 1981, l'unité est reconvertie en flottille d'hélitransport opérationnel tout en conservant les missions de service public.
Abandonnant cette mission opérationnelle, le 1er septembre 1993, la flottille 32F ne poursuit que les missions de soutien spécifiques à la Bretagne. Elle est renforcée pour cela par les quatre Dauphin du Touquet, Cherbourg, La Rochelle, et Hyères à partir du 15 septembre 1997. Le 1er juin 2001, tous les Super-Frelon de la marine sont regroupés au sein de la 32F, tandis que les Dauphin sont transférés à la 35F. Aujourd'hui la flottille 32F est équipée de 7 hélicoptères lourds Super Frelon et dispose d'un détachement permanent à Hyères (Var). La mise en oeuvre de ces hélicoptères, dont les missions principales sont le sauvetage en haute mer, le contre terrorisme maritime et le soutien à la force océanique stratégique, est assurée par une centaine de personnes, techniciens et personnels volants. Depuis 1970, date d'arrivée des Super Frelon, plus de 2000 personnes ont été sauvées, parfois dans des conditions extrêmes. Amoco Cadiz, Erika, Transat Jacques Vabre, MSC Napoli et plus récemment le naufrage du chalutier P'tite Julie rappellent le savoir faire de la flottille dans ce domaine, une compétence de sauvetage hauturier qui doit se perpétuer, à partir de la fin 2009, avec le NH90.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Aéronavale | Toute l'actualité avions et pilotes en France