Histoire Navale
Hermione : Dernières pointes de vent et c'est l'Amérique

Actualité

Hermione : Dernières pointes de vent et c'est l'Amérique

L'équipage de l'Hermione se prépare désormais à l'arrivée en grande pompe le 5 juin à Yorktown. Répétition de chants de marins, travaux de peinture afin de redonner un coup de neuf à la frégate sont à l'ordre du jour....Dans quatre petits jours, c'est l'Amérique !

Histoire Navale

La semaine qui vient de s'achever a été chargée pour l'équipage de l'Hermione, portée par des vents du Nord-Est. Une navigation changeante, difficile qui a demandé beaucoup d'ajustements de voilures. Au portant, la frégate a pu néanmoins démontrer une nouvelle fois ses qualités en s'autorisant des pointes jusqu'à plus de 11 nœuds. Une vitesse de croisière suffisante qui a permis à l'équipage d'envisager une escale express aux Bermudes le 26 mai. Un escale que son ancêtre, L'Hermione de La Fayette, n'avait pas honorée. A quai moins de 24h, l'Hermione et son équipage se sont donc accordés une courte pause et ont fait le plein de vivres frais. Pour en finir avec la compote de pommes en conserve.... 
Désormais, il s'agit de se préparer à impressionner les Américains....voire les Américaines ! Les Gabier s'y mettent avec entrain, répétant les chants de marins pour les prochaines escales : Alexandria et Yorktown.

"Tout le monde sait qu'on approche, nous ne sommes plus qu'à 350 milles des côtes américains...." ponctue Le commandant Cariou. La carte lui donne raison !





Un article de la rédaction du Télégramme

 

Hermione