Défense
Hervé Guillou succédera bien à Patrick Boissier

Actualité

Hervé Guillou succédera bien à Patrick Boissier

Défense

Patrick Boissier a officialisé hier matin son départ anticipé du poste de président de DCNS, qu’il occupe depuis janvier 2009. Lors du prochain Conseil d’administration du groupe, qui se déroulera le 23 juillet, il demandera à ce que son mandat, qui s’achevait normalement à la fin de l’année (il ne pouvait en briguer un autre en raison de la limite d'âge statutaire), soit écourté. « L’anticipation de la fin du mandat de Patrick Boissier permettra à son successeur de maîtriser deux processus qui influenceront largement le déroulement de sa mission : les négociations en cours avec des prospects majeurs ainsi que l’élaboration du budget 2015 et du plan 2015-2018. Pour sa part, Patrick Boissier pourra, dans ses nouvelles fonctions de président du GICAN, se consacrer à la préparation d'Euronaval qui revêt cette année une importance considérable pour l'industrie française étant donné l'état du marché mondial », explique DCNS.

Quelques heures après l’annonce officielle de ce départ anticipé, les ministres des Finances, de l’Economie et de la Défense ont confirmé que la nomination d’Hervé Guillou pour succéder à Patrick Boissier serait recommandée au Conseil d’administration. « Composé de trois représentants des actionnaires (l’État et Thales) et d’un administrateur indépendant, le comité des nominations s’est appuyé sur un travail de sélection professionnel et approfondi effectué ces derniers mois. Au cours de ce processus, Hervé Guillou s’est distingué par sa motivation, sa connaissance du secteur naval et son expérience dans l’industrie de défense », indique le communiqué de presse commun des trois ministères.

La candidature d’Hervé Guillou sera donc soumise au Conseil d’administration du 23

Naval Group | Actualité industrie navale de défense