Marine Marchande
Histoire de trois porte-conteneurs MSC jumboisés en largeur

Actualité

Histoire de trois porte-conteneurs MSC jumboisés en largeur

Marine Marchande

Entre 2006 et 2010, le chantier Daewoo de Mangalia (Roumanie) – désormais contrôlé par Damen – livrait à un armateur allemand, puis à MSC une série de onze porte-conteneurs Panamax identiques de 4872 EVP. Daewoo Okpo en livrait également deux. Quelques années plus tard, le canal de Panama au nouveau gabarit permettait le passage de navires plus larges, donc de capacité supérieure, et l’armateur allemand de ces porte-conteneurs devenus trop petits pour assurer des services Europe-Amérique du Sud (côte Ouest) ou Asie-Etats-Unis (côte Est) réfléchissait à la façon de les optimiser. C’est en 2016 que Conti Reederei-NSB Niederelbe, propriétaire de la majorité de cette série décidait d’innover en confiant une première transformation pour trois d’entre-eux dans un chantier de Shanghai.

 

Le MSC Lausanne avant transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Lausanne avant transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge avant transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge avant transformation ( © MARC OTTINI)

 

Les travaux consistaient à couper le navire en deux dans le sens longitudinal pour insérer sur toute la longueur de l’espace cargaison un tronçon large de 7,80 mètres. L’étrave et la poupe d’origine ont toutefois été conservées puisque l’élargissement s’est fait juste après. Une modification du compartiment machine aurait été beaucoup trop onéreuse et très risquée. Désolidarisé du pont, le bloc des superstructures fut levé puis repositionné lorsque le nouveau tronçon a été inséré et soudé, avec des ailerons de timonerie élargis.

 

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

Le MSC Carouge après transformation ( © MARC OTTINI)

 

Cette opération inédite et spectaculaire réalisée sur le MSC Carouge a également concerné les MSC Geneva et MSC Lausanne (ce dernier sortant de Daewoo Okpo) ce qui a permis de porter leur capacité à 6296 EVP, soit un gain de 1424 conteneurs. Avec ces modifications, la longueur d’origine de 275 mètres est passée à 283 mètres puis la largeur de 32,20 à 40 mètres: Soit de 13 à 16 rangées de conteneurs. Propulsés par un MAN-B&W de 7 cylindres de 39960 Kw (54335 Bhp), leur vitesse a également été réduite de 24 à 19 nœuds, offrant par cette occasion un gain de combustible malgré que le port en lourd soit passé à 63352 Tpl. Les dix autres navires de cette classe sont quant à eux restés dans leur configuration initiale. Le trio « version large » dessert actuellement la Méditerranée orientale au départ d’Europe du Nord avec un équipage de 20 marins.

Les dix autres sont les chinois Zhong Gu Fu Jian (ex APL Oman), Zhong Gu Jiang Su (ex APL Qatar), MSC Nuria, Ontario II (ex Zim Ontario), MSC Carmen, MSC Cordoba, MSC Leigh, MSC Monterey, MSC Rosaria et MSC Lorena.

Texte et photos : Marc Ottini

 

Mediterranean Shipping Company