Marine Marchande
Hong Kong : Après le choc, les questions...

Actualité

Hong Kong : Après le choc, les questions...

Marine Marchande

Le bilan de la collision entre un ferry et une vedette dans la baie de Hong Kong, dans la soirée de lundi, vient encore de s'alourdir. 38 personnes, tous passagers de la vedette Lamma IV, affrétée par une entreprise locale pour la fête nationale chinoise, sont décédées. Trois autres sont encore dans un état critique. Sept marins, des deux équipages, ont été mis en examen. Une enquête pénale a été ouverte. "Nous allons énquêter pour comprendre comment les dommages subis par le Lamma IV ont pu provoquer un envahissement d'eau, et pourquoi le navire a coulé aussi vite", précise la police de Hong-Kong. Des témoins ont vu la vedette couler en dix minutes. Relevé depuis et amené à quai, le navire fait actuellement l'objet de toutes les attentions. Les photos montrent un impact très violent sur bâbord, ce qui est sans doute révélateur de la grande vitesse d'un des deux navires. Le commandant du ferry, en état de choc, va être entendu par les enquêteurs dans les jours qui viennent. Mais il semblerait que les premières déclarations faisant état d'une fuite du ferry suite à la collision soient erronées, puisque le ferry aurait rejoint le plus rapidement possible le quai pour y débarquer ses passagers, chercher de l'aide et repartir vers la vedette.

Il s'agit de la catastrophe maritime la plus meurtière qu'ait connu Hong Kong depuis 1971, quand le ferry Fat Shan effectuant la liaison avec Macao avait sombré dans le typhon Rose, faisant 88 victimes.

Pollution en mer et accidents