Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Huntington Ingalls Industries vend l’ancien chantier d’Avondale

Construction Navale

Huntington Ingalls Industries (HII), le géant américain de la construction navale militaire, a annoncé la semaine dernière être parvenu à un accord pour la vente de l’établissement d’Avondale, en Louisiane. Le repreneur est une co-entreprise du nom d’Avondale Marine, portée par les sociétés T. Parker Host et Hilco Redevelopment Partners. Leur objectif est de transformer l’ancien chantier naval en hub logisitque.

Ce site industriel, basé sur la rive ouest du fleuve Mississippi, a longtemps été l’un des plus importants employeurs de l’État de Louisiane. Le chantier a construit de nombreux navires pour l’US Navy, la Coast Guard et le Military Sealift Command. Il s’agissait notamment de bâtiments de type LSD (Landing Ship Dock) et LPD (Landing Plateform Dock), à savoir notamment les quatre Harpers Ferry, cinq des neuf Whidbey Island et six des treize San Antonio Flight I (une autre évolution de cette classe doit voir le jour sous l’appellation Flight II). Face à des problèmes de surcapacité dans l’ensemble du groupe, il avait été décidé de fermer le chantier en 2014. Le dernier navire à en être sorti est l’USS Somerset, de classe San Antonio.

Actuellement, l’assemblage chez HII de bâtiments de combat de surface et sous-marins est regroupé sur les sites de Newport News (porte-avions, sous-marins et entretiens majeurs) et Pascagoula (destroyers, navires amphibies et cotres).