Construction Navale
Hurtigruten transforme trois de ses ropax en navires d'expédition

Actualité

Hurtigruten transforme trois de ses ropax en navires d'expédition

Construction Navale

Hurtigruten fait évoluer sa flotte pour s'adapter aux nouvelles conditions de marché. N'ayant plus l'intégralité du service de l'Express Côtier le long de la côte norvégienne, qu'il va devoir partager avec Havila Kystruten à compter de 2021, l'armement norvégien a décidé de refondre trois de ses navires rop-pax pour les transformer en navires d'expédition. Les Finmmarken (construit en 2002), Trollfjord (2002) et Midnatsol (2003) vont ainsi subir une série de travaux pour les adapter à ce nouveau marché et aux nouvelles exigences environnementales. Ils vont être également renommés, le Finnmarken devenant l'Otto Sverdrup, le Trollfjord le Maud et le Midnatsol l'Eirik Raude. Le Spitsbergen, déjà équipé, va également passer sur le marché de la croisière d'expédition.

Ces chantiers de refonte vont débuter, début 2020, par celui du Finnmarken, les deux autres se tiendront en 2021. On ne connaît pas encore le lieu de cette jouvence qui va consister en premier lieu en une mise à niveau de la propulsion de manière à répondre aux normes du Tier III. Kongsberg (ex Rolls-Royce) va fournir des nouveaux groupes et des hélices, des batteries vont être installées pour un fonctionnement hybride (principalement en mode PTO-PTI de lissage de consommation). Wärtsilä va fournir des dispositifs SCR de réduction d'émissions ainsi que ses gouvernails Energopac. Les trois bateaux vont également être équipés d'un dispositif de raccordement au courant quai. Parallèlement, une vaste rénovation intérieure va être menée, pour aligner les anciens ropax sur le standard plus luxueux des nouveaux navires d'expéditions Roald Amundsen et Fridtjof Nansen. Ils disposeront ainsi de trois restaurants, un Spa, un centre d'observations scientifiques ainsi que de cabines et suites rénovées. 

Parallèlement, Hurtigruten va également mener la rénovation de la propulsion du Vesterålen, construit en 1983, qui va lui aussi être aligné sur le standard Tier III. A partir de 2020, ce sont les six autres navires du service de l'Express Côtier qui vont passer à la propulsion hybride batteries/biogaz. Ces chantiers seront également conduits par Kongsberg.

Hurtigruten