Croisières et Voyages
Hurtigruten va baptiser son nouveau navire aux Lofoten

Actualité

Hurtigruten va baptiser son nouveau navire aux Lofoten

Croisières et Voyages

En refonte depuis un an au chantier Fosen Yard de Rissa, au nord de Trondheim, le Spitsbergen, nouveau navire de la compagnie norvégienne Hurtigruten, sera baptisé le 6 juillet à Svolvaer, dans l’archipel des Lofoten. Une cérémonie se déroulera en présence de deux autres unités de la flotte, les Richard With et Midnatsol, actuellement exploités sur l’Express côtier, le fameux service de desserte des ports norvégiens créé en 1893.

Long de 97.5 mètres pour une largeur de 18 mètres, le Spitsbergen présente une jauge de 7025 GT de jauge et peut atteindre la vitesse de 17 nœuds. Sa capacité d’accueil est de 200 passagers. Cet ancien ferry, initialement commandé par le gouvernement des Açores et construit sous le nom d’Atlantida par le chantier portugais Viano de Castelo, a été achevé en 2009. Il a été repris en 2015 par Hurtigruten, qui l’a fait remettre complètement à niveau techniquement et a refondu ses espaces publics et cabines pour le porter aux standards de la compagnie.

L'Express côtier puis l'Arctique canadien

Dans un premier temps, le Spitsbergen travaillera en doublon avec le Lofoten sur l’Express côtier, n’accueillant que des croisiéristes. Puis il remplacera à partir de septembre le Midnatsol, qui sera exploité en Antarctique l’hiver prochain en compagnie du navire d’expédition Fram. La compagnie prévoit ensuite d’utiliser le Spitsbergen pour des voyages d’exploration dans le grand nord arctique, avec en 2017 de superbes voyages vers le Spitzberg, le Groenland, l’Islande et le Canada.

Hurtigruten, qui développe ainsi ses capacités en matière de croisières d’expédition, a également lancé la rénovation complète de quatre unités de l’Express côtier : le Kong Harald, le Polardlys, le Nordkapp et le Nordnorge, mis en service entre 1996 et 1997 (voir notre reportage sur le nouveau Kong Harald). Ce programme et celui du Spitsbergen représentent un investissement global de 60 millions d’euros.

 

Vue des futurs navires d'expédition (© : HURTIGRUTEN)

Vue des futurs navires d'expédition (© : HURTIGRUTEN)

 

Constructions neuves : dans l'attente de la commande 

De plus, Hurtigruten a annoncé fin avril la signature avec le chantier norvégien Kleven d’une lettre d’intention portant sur la réalisation de deux nouveaux navires de 140 mètres et 600 passagers (voir notre article détaillé). Adoptant le design Rolls-Royce NVC 2140, ces bateaux, voulus par la compagnie comme des modèles en matière de respect de l'environnement, sont destinés aux croisières d'expédition mais doivent également être capables, le cas échéant, d'être exploités sur l'Express Côtier. Leur conception est donc complexe. Le contrat, assorti d’une option pour deux unités supplémentaires, en est toujours au stade des discussions, notamment sur le plan technique. L’armateur, le constructeur et le designer espérent conclure la commande dans les prochaines semaines. Si tout se déroule comme prévu, les deux premiers navires doivent entrer en service en juin 2018 et juin 2019. 

 

Hurtigruten