Construction Navale
Hydrogène liquide : LMG Marin conçoit un cargo pour Wilhelmsen
ABONNÉS

Actualité

Hydrogène liquide : LMG Marin conçoit un cargo pour Wilhelmsen

Construction Navale

Nouveau projet hydrogène chez LMG Marin. Le bureau d’études en architecture navale et ingénierie offshore et maritime implanté à Toulouse et Bergen (Norvège) a conçu pour l’armateur norvégien Wilhelmsen un cargo de 130 mètres de long fonctionnant avec de l’hydrogène liquide vert (certainement à partir d'énergie hydroélectrique). Ce projet à échéance 2024 baptisé HySHIP a reçu, le mois dernier, un soutien de 8 millions d’euros de l’Union européenne. Il réunit un consortium de 14 partenaires internationaux, dont les norvégiens Kongsberg, Equinor et Norled, mais aussi trois français : LMG Marin, Air Liquide et PersEE.

Le navire concept Topeka sera propulsé par 3 MW de piles à combustible à hydrogène associées à 1 MWh de batteries. Il utilise de l’hydrogène liquide (LH2) maintenu à -250 degrés, ce qui permet de réduire l’encombrement par rapport à l’hydrogène gazeux compressé à 350 bars, et d’avoir une meilleure densité énergétique. Mais, s’il permet d’envisager des traversées plus longues, il exige un processus compliqué, énergivore et coûteux. Il est donc encore rare, mais la Norvège pourrait profiter de ses importantes ressources