Energies Marines
Hydrolien : les dossiers pour l’AMI sont déposés

Actualité

Hydrolien : les dossiers pour l’AMI sont déposés

Energies Marines

Les dossiers pour l’appel à manifestation d’intérêt (AMI)  lancé dans le cadre de la construction de fermes pilotes d’hydroliennes dans les zones du Fromveur (Finistère) et du Raz Blanchard (Cotentin) sont déposés auprès de l’agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie (ADEME)  depuis le vendredi 16 mai.

 

 

Un potentiel de 3 à 5 GW en France

 

 

L’AMI a été lancé, pour mémoire, à l’occasion de la venue du président de la République à Cherbourg, début octobre 2013. Rappelant le potentiel hydrolien français, estimé entre 3 et 5 GW, François Hollande avait précisé que « la France peut être leader en matière d’énergies renouvelables et surtout d’énergies renouvelables marines ». L’AMI est donc la première étape, destinée à valider les « briques technologiques » composant le projet, sa faisabilité et sa viabilité économique. Elle est dotée de 1125 M€ de crédits dans le cadre du programme investissement d’avenir. Mais ce sont donc les industriels qui ont dû plancher pour imaginer un système compatible avec l’ensemble des contraintes techniques, de production et de raccordement des deux sites.

 

 

Démarrage des fermes-pilotes en

Energies Marines Renouvelables