Energies Marines
HydroQuest change de président avant une levée de fonds

Actualité

HydroQuest change de président avant une levée de fonds

Energies Marines

Le fabricant isérois d’hydroliennes HydroQuest change de direction. Son président, Jean-François Simon, a démissionné pour des raisons qu’il n’a pas souhaité commenter, tout en indiquant qu’il restait le deuxième actionnaire après le chantier cherbourgeois CMN. Il est remplacé par Thomas Jaquier, « à l’origine de nombreux brevets et directeur technique, associé de l’entreprise depuis sa création il y a 10 ans », indique un communiqué d’HydroQuest. Un directoire et un conseil de surveillance doivent être mis en place.

Ce communiqué annonce, par ailleurs, une levée de fonds à venir dans l’année. Elle est destinée à « accompagner les premières commercialisations d’hydroliennes fluviales et d’installations de basses chutes, ainsi que les besoins nécessaires au développement des permis, accords et autorisations préalables au financement et à la mise en place d’une ferme hydrolienne marine pilote au Raz Blanchard » (où le potentiel est évalué à 3 GW).

Pour rappel, HydroQuest a installé une hydrolienne d’1 MW, fabriquée dans les ateliers de CMN à Cherbourg, sur le site de Paimpol-Bréhat, en avril 2019. Elle a été raccordée fin mai au réseau électrique et mise en service en juin. HydroQuest est par ailleurs associé depuis octobre au projet TIGER (Tidal Stream Industry Energiser, dans le cadre du programme européen Interreg France-Angleterre), pour stimuler l’installation d’hydroliennes.