Energies Marines
HydroQuest lance la commercialisation de sa gamme d'hydroliennes fluviales

Fil info

HydroQuest lance la commercialisation de sa gamme d'hydroliennes fluviales

Energies Marines

A l’occasion de Thetis EMR, convention internationale des énergies marines renouvelables, qui se tient à Nantes les 20 et 21 mai 2015, et parallèlement à la poursuite de son projet d’hydrolienne marine en coopération avec CMN (Constructions mécaniques de Normandie), HydroQuest, concepteur et fabricant de parcs d’hydroliennes innovantes, annonce le lancement de la commercialisation de sa gamme d’hydroliennes fluviales, HydroQuest River. Suite à des expérimentations réussies en Guyane et notamment à Orléans où HydroQuest a implanté une hydrolienne fluviale qui sera la première à être connectée au réseau électrique français dans les prochaines semaines, la société entend ainsi développer sa présence en France et à l’international, notamment sur le continent africain, en Amérique Latine, en Asie, en Italie, au Brésil ou encore en Russie.

 Dans la perspective du projet de loi sur la transition énergétique et de la conférence COP21 à Paris en décembre, les énergies renouvelables sont au cœur de l’actualité et représentent désormais un levier important sur lequel s’appuyer pour répondre à la demande énergétique en constante augmentation dans le monde. L’hydrolien, qu’il soit fluvial, marin ou estuarien, possède un potentiel énorme : le marché fluvial mondial représentant à lui seul plus de 3 000 MW, soit près de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires direct.

 « Un très grand nombre de fleuves, de rivières et d’estuaires dans le monde peuvent être équipés d’hydroliennes qui interviennent en complémentarité des autres sources d’énergie. C’est notamment le cas en France. Ainsi, nous appelons de nos vœux la mise en place prochainement par l’ADEME d’un Appel à Manifestation d’Intérêt sur les fermes hydroliennes fluviales, comme promis par Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, il y a quelques mois. Cette initiative permettrait de dynamiser la filière industrielle française autour de ces technologies à fort potentiel énergétique et environnemental » déclare Jean-François Simon, président d’HydroQuest.

 Une gamme d’hydroliennes fluviales à fort potentiel de développement en France et à l’international

 Baptisée HydroQuest River, la gamme d’hydrolienne fluviale lancée par HydroQuest utilise l’énergie cinétique des cours d’eau. Ainsi, la production d’énergie se fait de manière régulière et prédictible.

 Complètement modulable, l’hydrolienne est adaptable à tout profil de rivière offrant un minimum de 2 mètres de tirant d’eau. 

- 2 modèles fabriqués en France : HydroQuest River 1.40 et HydroQuest River 2.80, respectivement à un ou deux étages, avec une puissance nominale électrique de 40 kW ou 80 kW

- Double axe vertical et flux transverse

- Très bonne résistance aux débris du fait de sa grille de protection

- Mise en œuvre et maintenance facilitées par la fixation à une barge flottante ancrée par des câbles immergés et par des colonnes de turbines relevables

- Impact environnemental négligeable, notamment sur la faune, car faible vitesse de rotation des turbines

Les hydroliennes fluviales d’HydroQuest sont déjà testées en conditions réelles :

- dans la rivière Oyapock en Guyane : exploitée par EDF, une hydrolienne fluviale est en fonctionnement depuis 2 ans dans les conditions extrêmes de l’écosystème amazonien

- dans la Loire à Orléans : le modèle HydroQuest River 1.40 a été implanté dans le fleuve depuis 6 mois et a permis de valider la robustesse de la machine et d’optimiser ses performances en milieu naturel. Ce sera la première hydrolienne à être connectée au réseau électrique français dans les prochaines semaines.

« Forts des succès rencontrés avec nos hydroliennes fluviales implantées à Orléans et en Guyane, nous lançons aujourd’hui la commercialisation de notre gamme. Cela s’inscrit dans notre stratégie de contribuer à répondre aux besoins énergétiques croissants à la fois des pays industrialisés et des pays émergents, en déployant nos machines sur des sites en France, mais aussi en Italie, au Brésil, en Russie, en Amérique Latine, en Asie ou encore sur le continent africain » ajoute Jean‑François Simon.

Par ailleurs, des outils numériques performants permettent l’optimisation des parcs à installer.

Communiqué d’Hydroquest, mai 2015