Défense
Hyères : l’aéronautique navale célèbre 100 ans d’innovation

Actualité

Hyères : l’aéronautique navale célèbre 100 ans d’innovation

Défense
Actualité

Les 100 ans du premier appontage français d’un avion en mer, les 60 ans du premier harponnage d’un hélicoptère embarqué et le premier appontage d’un drone aérien sur un bâtiment de la Marine nationale il y a une décennie. Hier, la base d’Hyères, près de Toulon, et plus particulièrement le Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (CEPA 10S), célébraient un siècle d’innovation. Pour cause de crise du Covid-19, la cérémonie a été moins importante que prévu initialement, mais moyennant un nombre réduit de participants et un strict protocole sanitaire, la marine française a tenu à la maintenir. Et si l’évènement n’avait pas l’ampleur initialement souhaitée, ce fut tout de même un beau moment, avec la présence notamment d’anciens appareils de l’aéronautique navale conservés et portant toujours fière allure. Il y avait en particulier des avions Morane-Saulnier MS 760 (appareil de liaison ayant servi de 1954 à 1997),  Fouga CM-175 Zéphyr (avion de formation et d’entrainement en service de 1959 à 1994 et qui fréquenta les ponts d’envol des porte-avions Arromanches, Clemenceau et Foch) et Bréguet Br.1050 Alizé (1956-2000) conçu pour la lutte anti-sous-marine et qui fit partie des groupes aériens embarqués des anciens Clemenceau et Foch. Alors que ces trois appareils, préservés et mis en œuvre par l’association Cocardes Marines, ont participé à un défilé aérien en compagnie notamment de Rafale Marine actuellement mis en œuvre sur le Charles de Gaulle, d’autres appareils étaient présentés au sol, comme un Super Etendard (1978-2016) et un hélicoptère Super Frelon (1966-2010).

 

Cérémonie jeudi 15 octobre sur la BAN d'Hyères (© FRANCIS JACQUOT)

Cérémonie jeudi 15 octobre sur la BAN d'Hyères (© FRANCIS JACQUOT)

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française