Défense
Hyères : Un A400M sur la base aéronavale

Actualité

Hyères : Un A400M sur la base aéronavale

Défense

Dans le cadre des essais du futur avion de transport militaire européen, Airbus Military a profité de conditions météorologiques très musclées dans la région de Toulon pour faire effectuer à un A400M des atterrissages et décollages sur la base d'aéronautique navale de Hyères. Ces tests se sont déroulés le 7 octobre. Les pistes de la BAN étaient alors balayées par le Mistral, la piste 1, orientée du 050 au 230, étant soumise à un très fort vent traversier. Une occasion que les ingénieurs d'Airbus ne veulent pas rater. « Quelques échanges entre l'état-major de l'aéronautique navale et l'industriel européen suffisent. La base d'aéronautique navale d'Hyères met ses pistes à disposition pour accueillir un des fleurons de l'aéronautique européenne. En fin d'après-midi, la silhouette massive de l'A400M se présente au-dessus de la base. L'avion de plus de 66 tonnes fait l'admiration des marins du ciel qui au sol suivent son circuit d'aérodrome », explique la Marine nationale.

 L'A400M à Hyères  (© : MARINE NATIONALE)
L'A400M à Hyères (© : MARINE NATIONALE)

La France, qui a commandé 50 A400M pour renouveler la capacité de transport aérien des armées et remplacer les avions C-160 Transall, sera la première à réceptionner le nouvel avion, début 2013. Suivant le planning fixé avec Airbus, l'armée de l'Air doit disposer de 8 A400M fin 2014, de 35 fin 2020 et de son cinquantième et dernier appareil fin 2024. En attendant, les essais en vol sur les quatre avions prototypes se poursuivent, alors qu'Airbus Military a relancé en février dernier la production en série de l'appareil. Le premier vol de l'A400M avait eu lieu en décembre 2009 à Séville.
En tout, 6 autres pays participent à ce programme. Il s'agit de l'Allemagne, de l'Espagne, du Royaume-Uni, de la Turquie, de la Belgique et du Luxembourg.

 La soute pourra accueillir des Tigre et NH90  (© : AIRBUS MILITARY)
La soute pourra accueillir des Tigre et NH90 (© : AIRBUS MILITARY)

Long de 45.1 mètres pour une envergure de 42.4 mètres et une hauteur de 14.7 mètres, le nouvel avion de transport tactique et stratégique européen affichera une masse opérationnelle à vide de 79 tonnes et une masse maximale au décollage de 141 tonnes. Doté de quatre turbopropulseurs TP 400-D6 d'une puissance de 10 000 cv, sa vitesse de croisière est de Mach 0.7 et la distance franchissable est donnée à 8700 kilomètres. La capacité d'emport de l'avion est donnée à 25 tonnes (standard) et peut atteindre un maximum de 26.6 tonnes. Doté d'un équipage de 2/3 hommes, l'A400M pourra, par exemple, embarquer 116 passagers ou 66 brancards, sa soute (340 m3) étant également conçue pour abriter des matériels volumineux, comme les hélicoptères Tigre et NH90, ou encore des véhicules blindés de transport de troupes (VBCI). La soute peut aussi présenter des configurations mixtes passagers/fret, par exemple 48 parachutistes ou soldats et 8 palettes de 2.7 mètres par 2.2 mètres.
On notera enfin que l'appareil peut être configuré en version ravitailleur (41 tonnes de carburant transférables avec 1 heure d'attente avec 450 km de rayon d'action ou 30 tonnes de carburant transférables avec 3 heures d'attente avec 1000 km de rayon d'action).

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

 A400M  (© : AIRBUS MILITARY)
A400M (© : AIRBUS MILITARY)

Marine nationale