Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Fil info

Hyundai achève un pétrolier équipé d’un scrubber

Construction Navale

Mardi 13 mars, en Corée du Sud, a eu lieu à le baptême du pétrolier Almi Atlas, destiné à l’armement grec Almi Tankers. Ce VLCC (Very Large Crude oil Carrier) a été construit par Hyundai Samho Heavy Industries. Il mesure 336 mètres de long pour 60 mètres de large et affiche un port en lourd de 310.000 tonnes. La commande de ce navire remonte à Aout 2016 et comprend un sister ship.

Le super tanker dispose d’un imposant scrubber. HSHI l’annonce comme étant une première mondiale dans le domaine des pétroliers. L’objectif est de faire rentrer le navire dans les clous de la nouvelle réglementation de l’Organisation maritime internationale (OMI) qui prévoit l’abaissement des émissions de dioxyde de soufre (SOx) venant de la propulsion des navires. Il est prévu qu’en 2020 la norme maximale de SOx rejetée soit de 0.5% et même 0.1% dans les zones dites SECA (Sulfur Emission Control Area) que l’on trouve actuellement en Manche, mer du Nord et Baltique. Elle est aujourd’hui de 3.5% en dehors des zones SECA.

Le scrubber de l’Ami Atlas doit lui permettre de réduire ses propres émissions. Ce système de lavage de gaz mesure 11 mètres de haut et 8,3 mètres de large. Il nettoie les gaz d'échappement avec de l'eau de mer pour éliminer les oxydes de soufre. En utilisant cet équipement, les oxydes de soufre dans les gaz d'échappement émis par le navire descendraient à moins de 0,5% par rapport aux 3,5% existants, annonce Hyundai.

Divers marine marchande