Défense
Hyundai livre le nouveau ravitailleur de la marine néo-zélandaise

Actualité

Hyundai livre le nouveau ravitailleur de la marine néo-zélandaise

Défense

Après 15 jours de transit depuis Ulsan, où il a été construit par les chantiers sud-coréens Hyundai Heavy Industries, l’Aotearoa, nouveau bâtiment logistique de la marine néo-zélandaise, a rejoint le 26 juin le port d’Auckland. Long de 173.2 mètres pour une largeur de 24.5 mètres et un déplacement en charge de 26.000 tonnes, ce navire équipé de quatre moteurs diesels MTU (4 x 2.6 MW) peut atteindre la vitesse de 16 nœuds et franchir 6750 milles. Sa capacité d’emport en combustible est de 9500 tonnes avec deux postes de ravitaillement à la mer. Il dispose sur le pont d’un espace pour 22 conteneurs de vingt pieds (EVP) et une grue pour les manutentionner.

 

L’Aotearoa (© RNZN)

L’Aotearoa (© RNZN)

L’Aotearoa (© RNZAF)

L’Aotearoa (© RNZAF)

L’Aotearoa (© RNZN)

L’Aotearoa (© RNZN)

 

Equipé d’une double coque renforcée pour la navigation dans les eaux de l’océan Austral (standard PC6), l’Aotearoa peut accueillir 98 personnes, dont 64 membres d’équipage et 11 personnels du détachement aérien comprenant un hélicoptère NH90 ou Seasprite. Le navire dispose d’installations hospitalières et pourra servir de navire école.

Le nouveau bâtiment logistique néo-zélandais, qui aura New Plymouth pour port base, remplace le vieux pétrolier-ravitailleur Endeavour, de 138 mètres et 12.300 tpc, mis en service en 1988 et envoyé se faire déconstruire en Inde en mars 2018.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

L'ancien Endeavour (© RNZN)

L'ancien Endeavour (© RNZN)