Energies Marines
Ideol : BW Offshore majoritaire au capital

Actualité

Ideol : BW Offshore majoritaire au capital

Energies Marines

Il ne faudra plus parler d’Ideol, mais de BW Ideol. La PME de La Ciotat, spécialisée dans les fondations d’éoliennes flottantes, a signé un accord avec BW Offshore, groupe ayant ses sièges à Singapour et Oslo, pour qu’il prenne une participation majoritaire au sein de son capital, de l’ordre de 50%. La semaine dernière, BW Offshore avait prévenu être en « discussions avancées » avec Ideol pour un « investissement stratégique » dans la société française qui a développé la technologie brevetée Damping Pool. BW Ideol doit être coté sur Euronext Growth Oslo d’ici fin mars.

Pour « catalyser la croissance » d’Ideol, selon BW Offshore, et créer un « champion mondial de l’éolien flottant offshore ciblant les projets de grande envergure », le groupe investit 60 millions d’euros. D’un côté, le spécialiste norvégien des FPSO (unités flottantes de production et de stockage) dans l'Oil&Gas entre sur le marché des énergies renouvelables marines avec une technologie éprouvée par le retour d’expérience de deux démonstrateurs installés depuis plusieurs années en France et au Japon. De l’autre, Ideol profite du savoir-faire de BW Offshore dans le développement et l'exploitation de systèmes de production offshore en eaux profondes (40 projets de FPSO ou FSO réalisés) et de son accès aux marchés financiers.

Ideol travaille déjà sur un portefeuille de projets en France (EolMed), mais aussi au Japon et aux Etats-Unis. Trois axes de développement stratégiques ont été définis : « développer et élargir son portefeuille de projets en tant que co-développeur, afin d’établir à terme une position de premier plan d’exploitant de fermes éoliennes flottantes », « consolider son positionnement en tant que fournisseur de technologies et de services EPCI (Engineering, Procurement, Construction, Installation) » et enfin « préserver son avantage technologique en poursuivant une stratégie de R&D ambitieuse ». Dans ses projections, BW Offshore table sur 10 GW de projets, d’ici 2030, dont une petite part pourrait déjà être opérationnelle.

- Voir notre dernier article sur les projets d'Ideol

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.