Croisières et Voyages
Il faudra 10 à 12 mois pour enlever l'épave du Costa Concordia

Actualité

Il faudra 10 à 12 mois pour enlever l'épave du Costa Concordia

Croisières et Voyages

La compagnie italienne a fait vendredi un point sur les opérations d'enlèvement du paquebot Costa Concordia, qui a fait naufrage le 13 janvier sur l'île du Giglio, en Toscane. Dans le cadre d'un appel d'offres lancé par la Costa Croisières, 10 sociétés spécialisées ont été invitées à présenter un plan de retrait du navire. « Au total, 6 offres opérationnelles pour l'enlèvement de la coque du Costa Concordia ont été reçues pour la date limite fixée au 3 mars 2012. Parmi les 10 experts mondiaux invités à participer à l'appel d'offres, 3 entreprises avaient précédemment d'autres engagements et 2 firmes se sont associées sur un projet commun. 6 plans opérationnels sont donc soumis. Ces projets présentent différentes méthodologies et techniques d'intervention. Tous partageant le même haut niveau de qualité et la même attention portée sur la limitation de l'impact environnemental, sur la protection des activités touristiques et économiques de l'île de Giglio et sur la plus grande sécurité », explique la compagnie, qui précise que la durée estimée des travaux est, pour le moment, de 10 à 12 mois. L'étude technique des dossiers déposés se poursuit en vue de sélectionner cette semaine une short-list. Et le lauréat du marché devrait être désigné fin mars, début avril.

 Le Costa Concordia le 14 janvier (© : EPA)
Le Costa Concordia le 14 janvier (© : EPA)

Déclaré perte totale par les assurances, le Costa Concordia ne reprendra pas du service au sein de la compagnie italienne. Comme on pouvait s'en douter dès le départ, les études ont démontré que son éventuelle réparation coûterait plus cher que de construire un navire neuf. Mis en service en 2006, le Concordia est le premier d'une série de cinq paquebots. Long de 290 mètres et affichant une jauge de 114.500 tonneaux, il comptait plus de 1500 cabines. Au moment de l'accident, 4229 personnes à bord, soit 3216 passagers et 1013 membres d'équipage. Parmi elles, on compte 32 morts et disparus.

Pollution en mer et accidents