Croisières et Voyages
Il veut construire un nouveau paquebot France

Actualité

Il veut construire un nouveau paquebot France

Croisières et Voyages

Rêve un peu fou, coup de pub ou projet réaliste ? Le fantôme de l'ex-paquebot France, dont la démolition s'est achevée début 2009 sur les plages d'Alang, en Inde, refait surface. Cette fois, c'est un Parisien qui exhume le souvenir de l'ancien fleuron de la Compagnie Générale Transatlantique. Pas question évidemment de reconstruire une copie de l'ancien liner, entreprise qui serait bien trop coûteuse pour un bateau qui ne serait plus adapté au marché d'aujourd'hui. Cette fois, c'est une unité totalement différente qui est proposée. Le nouveau France ne mesurerait que 240 mètres de long, contre 315 mètres pour son illustre aîné. Le nombre de cabines serait limité à 200, soit cinq fois moins que l'ex-liner de la CGT. Le projet se veut en rupture avec les tendances actuelles de l'industrie de la croisière, à savoir des paquebots géants, capables d'embarquer de 2500 à 6000 passagers. « Avec ses 240 mètres de long et sa capacité d'accueil limitée à 400 passagers, il donnera aux croisiéristes le sentiment de se sentir sur un yacht privé de grande classe. Le concept imaginé pour ce navire lui confère une originalité sans égale. Pour que cela marche, il faut que ce soit très différent. Finie la course à la vitesse et au gigantisme, avec ce nouveau paquebot, c'est la course au bien-être, au confort et à l'amour de la nature qui est engagée », explique le promoteur du projet.

 Le SS Norway, ex-France, à la fin des années 90 (© : MER ET MARINE - ERIC HOURI)
Le SS Norw

Nouveau paquebot France