Défense
Il y a 20 ans, les chantiers NORMED lançaient leur dernier navire, la Somme

Actualité

Il y a 20 ans, les chantiers NORMED lançaient leur dernier navire, la Somme

Défense

Le 3 octobre 1987, le pétrolier ravitailleur d'escadre Somme était lancé par NORMED. Sur fond de crise sociale, le 1444ème navire mis à l'eau par les chantiers de la Seyne allait également être le dernier avant la fermeture définitive du site. Sa commande avait, d'ailleurs, été passée pour donner du travail aux chantiers. Construite en spéculation, la Somme devait initialement être vendue à l'export. On espérait à l'époque que l'Arabie Saoudite, qui avait acquis en 1984 et 1985 deux petits pétroliers dérivés du type Durance, les Boraida et Yunbu, construits à la Ciotat, serait intéressée. Il n'en fut finalement rien et, faute d'acheteur, c'est finalement la Marine nationale qui deviendra propriétaire du navire. La Somme rejoindra les Durance, Meuse, Marne et Var au sein de la flotte française, son arrivée mettant un terme au contrat d'affrètement du pétrolier civil Port Vendres, de la Soflumar.
Vingt ans après le lancement du PRE, devenu depuis Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement (BCR), son commandant, le capitaine de frégate Le Claire, a commémoré l'évènement le 3 octobre en compagnie de diverses personnalités concernées par le projet Somme, de l'ingénieur aux chefs d'équipes des chantiers, en passant par le premier pacha. L'amiral Sautter, commandant la Force d'Action Navale, était également présent.

Marine nationale