Divers
Il y a tout juste 20 ans, le Titanic était retrouvé

Actualité

Il y a tout juste 20 ans, le Titanic était retrouvé

Divers

En août 1985, une équipe franco-américaine emmenée par le professeur Robert Ballard décide de partir à la recherche du Titanic. Cette quête, entreprise plusieurs fois depuis le naufrage, s'est toujours soldée par un échec. Composée des 25 meilleurs spécialistes de l'océanographie et dotée des moyens de recherches les plus performants, la nouvelle mission prend position à 600 km de la pointe sud-est de Terre Neuve. C'est là, quelque part, que le paquebot a sombré lors de son voyage inaugural, le 14 avril 1912. Après une recherche au sonar, les chercheurs envoient l'Argo scrupter le fond de l'Atlantique. Le 1er septembre, le petit robot sous-marin découvre les vestiges d'une chaudière. Après 73 ans de mystère, le Titanic est retrouvé. Il gît à 3780 mètres de fond à 41°43' Nord et 49°56'Ouest, soit à plus de 25 km de sa position supposée. Les jours suivants, l'équipe localise les reste du paquebot, brisé en deux lors de son naufrage.

Confirmation des thèses du naufrage et dégradation de d'épave


L'étude de la coque permettra de confirmer les thèses évoquées pour expliquer le naufrage. Lors de la collision avec l'iceberg, il n'y a pas eu une seule brèche mais plusieurs déchirures (6 au total sur une plongueur de plus de 70 mètres). On estime que 7 tonnes d'eau par seconde se déversaient dans les 6 compartiments touchés, rendant les pompes d'assèchement inefficaces. Comme on le sait, l'absence de ponts étanches n'empêchera pas l'eau de passer au dessus des cloisons et le navire coulera en quelques heures.
La structure de la partie avant, malgré la pression à 3700 mètres de profondeur et la puissance du choc lorsqu'elle a touché le fond, est encore parfaitement reconnaissable. La coque est toutefois rongé par des mico-organismes qui dévorent, selon les estimations, 45 kg de fer par jour. La dégradation de l'épave s'est accélérée ces dernières années, notamment en raison de la multiplication des pillages et des plongées à but touristiques ou cinématographiques. C'est ce qu'a constaté l'année dernière l'équipe de Robert Ballard qui est retourné sur les lieux. Le nid-de-pie, encore visible en 1985, a été totalement détruit par les bactérie. En 1986, le Congrès américain a classé l'épave du Titanic Mémorial Maritime, en hommage aux 1500 victimes de la catastrophe.

La démesure

L'idée de construire un paquebot géant remonte à 1907. Un an plus tard, les plans du Titanic sont présentés à la White Star par les chantiers irlandais Harland & Wollf. La compagnie accèpte le projet et décide de réaliser trois navires (Titanic, Olympic et Gigantic). Longs de 269 mètres et larges de 28,5 mètres, ils déplaceront plus de 52.000 tonnes en charge et seront capables de transporter 2603 passagers, dont 905 en première classe. Pour permettre la réalisation de ces géants, les chantiers Harland & Wollf s'agrandissent. D'énormes cales sont construites, de même qu'un portique géant qui culmine à 69 mètres de haut. La quille du Titanic est posée le 31 mars 1909 (trois mois après l'Olympic, construit dans la cale adjacente) et la coque est achevée deux ans plus tard. Plus de 100.000 personnes assistent à son lancement le 30 mai 1911. Après une phase d'armement au cours de laquelle plus de 3000 techniciens, charpentiers, plombiers, peintres et autres décorateurs passent à bord, le paquebot est achevé en mars 1912. Il rejoint alors Southampton et bat au passage le record de vitesse (23 noeuds). Il quittera le port le 10 avril pour sa traversée inaugurale avant de sombrer, quatre jours plus tard, dans les eaux glaciales de l'Atlantique Nord.

Titanic Epaves