Marine Marchande
Ile de Ré : L'épave du Rokia Delmas disparaît progressivement

Actualité

Ile de Ré : L'épave du Rokia Delmas disparaît progressivement

Marine Marchande

Il ne restera bientôt plus grand-chose de visible de l'ex-porte-conteneurs Rokia Delmas. Le démantèlement du navire de CMA CGM, échoué le 25 octobre 2006 devant l'Ile de Ré, entre dans sa phase finale. Les opérations d'allègement du bateau, qui ont notamment porté sur la découpe des superstructures, se sont achevées le 7 septembre. Depuis cette date, les opérateurs en charge du chantier ont commencé à découper la coque en cinq tronçons verticaux (appareil à gouverner, compartiments machines, partie avant, et zone milieu scindée en deux parties). La partie extrême arrière (appareil à gouverner) a été retirée il y a huit jours et transférée par barge au port de la Pallice, où elle a retrouvé le bloc timonerie, enlévé de la coque le 8 avril dernier.
Dans la nuit du 24 au 25 octobre 2006, le Rokia Delmas avait été pris dans une violente tempête, avec des rafales de vent à 140 km/h. Victime d'une avarie totale d'énergie et de propulsion alors qu'il naviguait vers La Pallice, le roulier porte-conteneurs s'était finalement échoué, ses 26 membres d'équipage étant secourus par la Marine nationale.

Accidents, pollutions