Défense
Importante saisie de cocaïne par la frégate Ventôse

Actualité

Importante saisie de cocaïne par la frégate Ventôse

Défense

Basée aux Antilles, la frégate de surveillance Ventôse, de la Marine nationale, a intercepté deux voiliers de trafiquants de drogue, saisissant à cette occasion une quarantaine de ballots de cocaïne. L'opération s'est déroulée au début du mois. Le bâtiment avait appareillé le 4 janvier avec des douaniers suite à une alerté émise par la Joint Interagency Task Force. Cette structure américaine, basée à Key West, en Floride, regroupe des représentants des pays concerné par le trafic de drogue entre les Caraïbes et l'Europe. L'information concernait un voilier suspect, le Jo Ann Moore , qui naviguait à environ 600 nautiques de la Guadeloupe. Le 5 janvier, dans l'après-midi, l'hélicoptère Panther du Ventôse a localisé une première fois le bateau, les conditions météorologiques étant alors assez défavorables. Le lendemain matin, l'appareil a relocalisé le Jo Ann Moore et détecté un second voilier dans la zone. Le Panther observe les deux voiliers qui se rapprochent bord à bord. L'hélicoptère est alors repéré par les équipages qui jettent des objets à la mer et se séparent.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Le Ventôse a alors accéléré son approche et, une heure et demie plus tard, a lancé une équipe de visite qui a intercepté le Jo Ann Moore sans difficulté. A son bord, les militaires et douaniers français ont découvert 45 ballots contenant 1.2 tonne de cocaïne. La drogue a été transférée sur la frégate, de même que les quatre occupants du voilier, sur lequel une équipe est détachée pour le prendre en charge. Le Ventôse s'est ensuite mis en chasse pour intercepter le second voilier, le Sangria, qui fait route vers le Sud Ouest. Dans la nuit du 6 au 7 janvier, le voilier est repéré puis pisté par un avion du Regional security system (RSS - organisation de coopération regroupant des Etats insulaires des Caraïbes) et par le Ventôse. Le 7 janvier à l'aube, le Panther rejoint le Sangria, qui est intercepté par l'équipe de visite du Ventôse, sur lequel sont transférés les trois hommes interpellés à bord. Comme pour le Jo Ann Moore, des militaires français prennent le voilier en main.
Avec un total de 7 individus interpellés et la drogue saisie, la frégate a mis le cap sur sa base de Fort-de-France, en Martinique, où elle est arrivée le 9 janvier.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française