Croisières et Voyages
Incertitude autour de la reprise du Funchal
ABONNÉS

Actualité

Incertitude autour de la reprise du Funchal

Croisières et Voyages

Annoncée en fin d’année dernière, la reprise par le groupe hôtelier britannique Signature’s Living du vieux paquebot Funchal, ancien yacht présidentiel portugais datant de 1961 et désarmé depuis 2015 à Lisbonne, n’est plus gagnée, et peut-être même compromise, estiment plusieurs sources consultées par Mer et Marine. Le repreneur était sorti vainqueur en décembre 2018 d’une vente aux enchères du navire, qu’il s’était adjugé pour 3.9 millions d’euros, face à quatre autres candidats à la reprise, dont un français. Alors qu’une transformation en hôtel flottant à Londres avait été dans un premier temps évoquée, Signature’s Living avait annoncé en mars dernier sa volonté de rénover le navire pour en faire un club flottant de 632 lits prévu pour faire ses débuts à Ibiza dès la fin de cet été. Mais le Funchal est depuis resté à quai à Lisbonne. D’après les informations que nous avons recueillies, Signature’s Living n’aurait versé qu’une partie des 3.9 millions d’euros promis, et n’aurait plus que quelques jours pour payer le solde, faute de quoi le bateau sera remis en vente. Le repreneur