Divers
Inquiétudes autour d'un tassement de l'économie chinoise

Actualité

Inquiétudes autour d'un tassement de l'économie chinoise

Divers

Après un mois de février difficile, les exportations chinoises ont repris une certaine vigueur en mars. Selon les statistiques fournies par Pékin, elles dépassent de nouveau les importations, avec toutefois des disparités entre les deux grands « clients » de la Chine. Ainsi, alors que les exportations vers les Etats-Unis augmentent de 10.4% en un an, le marché européen en recul de 3.1%, conséquence directe du mauvais contexte économique régnant en Europe. Certains analystes notent, par ailleurs, une certaine fragilité de l'économie chinoise. Après un déficit de la balance commerciale de 31 milliards de dollars en février, l'excédent n'est que de 5.35 milliards en mars. Et il ne serait pas tant dû à une reprise des expéditions à l'étranger qu'à un tassement du marché intérieur, faisant remonter mécaniquement la part des exportations. Le tassement est « incontestable » notent Les Echos. « Les hausses constatées au premier trimestre sont inférieures à 10% sur un an. L'an dernier, exportations et importations s'étaient appréciées respectivement de 20,3% et 24,9%. D'autre part, c'est principalement la hausse de seulement 5,3% sur un an des importations qui explique l'excédent constaté en mars », explique le quotidien, qui cite une note de l'économiste Dariusz Kowalczyk (CA-CIB). Celui-ci observe que « la demande interne diminue » et estime que cela « pourrait faire resurgir les inquiétudes sur un atterrissage brutal » de l'économie chinoise.
L'évolution de la situation sera donc suivie de près, notamment par le secteur maritime, de nombreux armements dépendant directement du niveau des importations et des exportations chinoises.

Asie