Divers
Interview : Alain Thébault, skipper de l'Hydroptère

Interview

Interview : Alain Thébault, skipper de l'Hydroptère

Divers

Véritable merveille technologique, imaginée au milieu des années 70 par Eric Tabarly, l'Hydroptère est devenu réalité en 1994. Multicoque doté de foils, lui permettant de survoler les vagues, ce trimaran révolutionnaire fait l'objet d'améliorations permanentes, en lien avec l'industrie aéronautique. Le travail vise à améliorer sa fiabilité, notamment par mer formée. Après avoir pulvérisé le 9 février 2005 le record symbolique de Blériot, à plus de 33 noeuds de moyenne en 34 minutes et 24 secondes, l'Hydroptère a atteint la barre des 47.2 noeuds en janvier dernier. L'hiver prochain, Alain Thébault et son équipage vont tenter de franchir le cap mythique des 50 noeuds. Avant cela, l'hydroptère s'est engagé, jeudi dernier, dans le Record SNSM, entre Saint-Nazaire et Saint-Malo. Malgré une course de nuit dans des conditions de mer peu propices, le bateau n'a raté que de 19 petites minutes le record établi par Yvan Bourgnon. L'Hydroptère a tout de même rallié les deux ports bretons à vitesse « Grand V », ne mettant que 13 heures, 45 minutes et 18 secondes de navigation.
Contacté juste après avoir frôlé le record SNSM, Alain Thébault raconte la course, l'évolution de l'Hydroptère ces dernières années et les prochains objectifs du bateau volant. Avant celà, le skipper revient sur le Record SNSM et l'envie de son équipe d'apporter son soutien aux bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer.
________________________________________________

Interview réalisée depuis Saint-Nazaire par Carl Dechatre, de France Bleu Loire Ocean

Interviews