Défense
Interview : Nathalie Smirnov, directrice des Services de Naval Group

Interview

Interview : Nathalie Smirnov, directrice des Services de Naval Group

Défense

Lancement d’une nouvelle filière de déconstruction de sous-marins, activité record pour Naval Group dans le MCO en France et à l’international, révolution numérique de la maintenance des bâtiments militaires. Nous avons profité de la présence hier à Cherbourg de Nathalie Smirnov pour faire le point avec elle sur la division Services du groupe.  

MER ET MARINE : Vous avez assisté ce mardi au lancement de la déconstruction d’un premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins, Le Tonnant, dont la partie chaufferie avait été préalablement démantelée. Voit-on émerger une nouvelle filière industrielle avec l’élimination dans les 9 ans qui viennent de cinq bâtiments de cette classe ?

NATHALIE SMIRNOV : Ce programme est en ligne avec notre stratégie visant à ce que Naval Group soit présent sur l’ensemble du cycle de vie des navires. C’est à partir de 2002 que nous avons lancé une réflexion en interne quant à notre positionnement sur le démantèlement et la déconstruction de sous-marins. Nous en avons déduit que c’était une activité durable puisqu’après les SNLE de première génération, il faudra traiter les SNA du type Rubis puis les SNLE de seconde génération, et ainsi de suite. Nous sommes donc clairement en train de développer une nouvelle filière sur le long terme avec des partenaires spécialisés, des procédés et des moyens industriels dédiés. L’ensemble permet de garantir que les déchets sont correctement traités et le caractère sensible de ces bateaux géré comme il se doit.

On imaginait difficilement voir déconstruits de tels bateaux en France compte tenu de leur caractère stratégique, même s’ils sont désarmés

Naval Group | Actualité industrie navale de défense