Divers
Interview : VAE Benoit Chomel de Jarnieu, Directeur du personnel militaire de la Marine

Interview

Interview : VAE Benoit Chomel de Jarnieu, Directeur du personnel militaire de la Marine

Divers

Ce samedi, dans toute la France, la Marine nationale ira à la rencontre des jeunes pour les inciter à rejoindre ses rangs. Sur le littoral et dans les terres, des rencontres sont prévues dans 40 villes françaises, une première pour la marine, qui n'avait jamais organisée une opération d'une telle ampleur. De 16 à 29 ans, de la 3ème au Bac +5... En tout, la flotte française recrute 3500 personnes cette année. Quels sont les profils recherchés ? Pourquoi s'engager dans la marine ? Que peut-on y trouver ? Telles sont les questions auxquelles répond le Vice-amiral d'escadre Benoît Chomel de Jarnieu, Directeur du personnel militaire de la Marine nationale.
____________________________________________

« Ce que nous recrutons, ce sont des personnalités. C'est-à-dire des gens qui ont une personnalité qui va pouvoir s'épanouir et se mettre au service d'un métier dans la Marine nationale. C'est une armée qui est très technique, mais c'est surtout une armée qui offre une dimension de vie assez exceptionnelle. Quelque soit la place et le niveau que vous avez dans une structure, vous êtes indispensable au fonctionnement de cette structure. Vous avez une légitimité qui est très forte et vous permet, à partir d'êtres humains que nous sommes tous, assez ordinaires, d'être finalement un peu transformé pour exercer un métier extraordinaire. Je ne vais pas dire que, lorsque vous rentrez dans la marine, vous passez de l'état d'être ordinaire à l'état d'être extraordinaire mais, quelque part, c'est un peu ça.

Vous avez des timoniers, vous avez des canonniers, vous avez des électriciens d'armes, vous avez des techniciens aéronautiques... Toute une variété qu'on ne soupçonne pas. Je ne sais pas s'il faut entrer dans la marine avec une idée préconçue du métier que l'on veut exercer, ou est-ce qu'il faut rentrer dans la marine et, à ce moment là, regarder la palette des métiers qui s'offrent. Vous pouvez très bien rentrer avec un métier et, en découvrant la vie du marin, vous dire que finalement vous changeriez bien d'orientation et que vous exerceriez bien dans une autre dimension.

Les métiers qui sont le plus recherchés sont les métiers qui ont une dimension opérationnelle forte. C'est-à-dire des spécialistes dans le domaine des opérations navales, des fusiliers-commandos, des atomiciens ou nucléaristes, des plongeurs démineurs... Ce sont pour tous ces métiers là que nous recherchons des recrutements, à partir de profils qui sont des profils académiques le plus souvent. Ils vont recevoir une formation adaptée pour qu'ils puissent exercer la future spécialité ».

____________________________________________

A VOIR ET DECOUVRIR:

- Portraits : Ils ont choisi de travailler dans la Marine nationale

- Vie de marin : Mode d'emploi

- La marine veut tordre le cou aux idées reçues

- Comment devenir marin ?


Interviews