Défense
IPD : Action réflexe en Défense navale rapprochée

EURONAVAL

IPD : Action réflexe en Défense navale rapprochée

Article gratuit
Défense
Vie Portuaire
Marine Marchande
Croisières et Voyages
Construction Navale

(English version below) Dans le domaine de l'autodéfense navale, depuis l'origine, l'œil humain, en permettant une perception 3D exceptionnelle des menaces, est un atout essentiel. En effet, seul l’œil humain est en mesure de détecter en toute fiabilité une grande variété d'événements tels que la détection de tir, les explosions lointaines, les mouvements d'armes ou de systèmes de contrôle de tir, les mines dérivantes, l'ouverture de tube de missiles ou torpilles, les micro-drones, les nageurs, l'utilisation d'un laser éblouissant ou encore les petites menaces dans l'agitation de la mer ou dans le ciel.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la menace aérienne dominante a engendré de nouveaux efforts pour améliorer la capacité humaine de suivi des aéronefs. Cela a conduit à l'utilisation généralisée de Target Designation Sights (TDS), mieux connu sous le nom de "directors ou pointeurs", qui fournissaient aux canons anti-aériens des repères et un contrôle de tir appropriés.

Ces 20 dernières années, les désignateurs « Quick Pointing Device » de SOFRESUD ont progressivement pris le relais dans la flotte de la Marine Nationale française pour assurer la dernière ligne de défense.

L'équipement QPD accompagnait parfaitement les nouvelles tendances de l'architecture navale qui laissait peu d'espace disponible à l'extérieur à bord, souvent limité aux ailerons de pont. De plus, ces désignateurs portables opérés par action réflexe apportent des performances élevées dans les scénarios de défense rapprochée, multipliant par quatre la probabilité de désigner efficacement les menaces aériennes entrantes.

En parallèle, la montée des menaces asymétriques est devenue un enjeu majeur de la protection navale. Des mesures ont été prises pour tenter d'adapter les anciens systèmes de commandement et de contrôle (C2) ou même concevoir des systèmes dédiés. Néanmoins, ces deux alternatives se sont avérées incapables de traiter efficacement les menaces asymétriques dans la contrainte de temps imparti.

Ainsi pendant longtemps, l'œil et le cerveau humain, agissant en vue directe de la menace et soutenus par un désignateur approprié, se sont révélés être la seule solution pertinente pour assurer la protection du navire en temps-réel dans une action réflexe "C2 free".

 

(©Sofresud)   

(©Sofresud)       

     

Le désignateur « Intuitive Pointing Device » (IPD), dernière génération de QPD portable éprouvé au combat, apporte désormais une capacité supplémentaire en fournissant directement aux Systèmes d’Armes télé-opérés la pré-désignation nécessaire pour compenser le champ de vision étroit de leur optronique intégrée.

 

 

De fait, en s'appuyant sur la performance humaine pour protéger les navires quand certains systèmes automatisés pourraient avoir des difficultés à détecter des cibles rapides et furtives de une faible section radar, les cibles à basse altitude ou à terre, les désignateurs navals portatifs jouent un rôle décisif pour raccourcir la chaîne de décision dans les situations les plus critiques, y compris les récentes menaces asymétriques.

 

Au fil des ans, la Marine française s'est appuyée successivement sur les dispositifs de pointage SOFRESUD pour les grands programmes navals suivants:

 

- 2001 - Les destroyers multi-rôles OP3A: Quick Pointing Device (QPD)

- 2004 - Frégates anti-aériennes HORIZON: Quick Pointing Device (QPD)

- 2009 - Frégates multi-missions FREMM: Quick Pointing Device (QPD)

- 2017 - Frégates furtives polyvalentes La Fayette (programme de modernisation): Intuitive Pointing Device (IPD)

 

 

 L’IPD REDUIT LA BOUCLE SENSEUR

 

1/ L’IPD AMÉLIORE VOTRE CAPACITÉ DE DÉTECTION ET DE DIFFUSION

L'IPD apporte la performance de l'œil humain dans le système de combat :

- Dans le spectre visible, l'optronique ne peut rivaliser avec l'œil humain et son traitement d'image " intégré " (l'homme a des performances inégalées pour le traitement en temps réel d'événements furtif, la détection du bruit et la résolution de l'image)

- En dehors du spectre visible, l'assistance de l'IPD permet de conserver l'efficacité de l'œil humain

- L'IPD peut désigner dans une action réflexe tous les types de menaces, y compris les menaces verticales ou semi-immergées

- L'IPD renvoie instantanément des coordonnées 3D précises, des vidéos et du son.

 

 

2/ L'IPD PERMET UNE ÉVALUATION RAPIDE DES MENACES

- En un coup d'œil, l'esprit humain peut interpréter une situation, évaluer une menace, mettre en œuvre une procédure et suivre une cible (l'homme peut instantanément : analyser une scène complexe avec un "traitement en temps réel", lancer un "suivi automatique" et une évaluation élaborée de la menace)

- La contribution de l'homme est un point clé lorsqu'une identification est nécessaire est que le temps compte, car la menace combine la haute vitesse, la discrétion de la cible ou encore lorsque la scène d'action est surpeuplée.

 

 

3/ l'IPD MOBILISE LA CHAÎNE DE DECISION

- L'IPD permet une action réflexe

- L'IPD facilite l'affectation des effecteurs en fournissant des coordonnées précises

- L'IPD aide au repérage en rafraîchissant continuellement les coordonnées de la cible

- L'IPD NE NÉCESSITE AUCUNE ADAPTATION DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT

- L'IPD assiste la chaîne de commandement quel que soit votre niveau de préparation

- L'IPD est un outil convivial qui ne nécessite pas de formation

- L'IPD n'a pas besoin d'un opérateur dédié.

 

 

Pour participer aux démonstrations IPD lors du salon Euronaval 2018, rejoignez SOFRESUD stand G03 Hall 2B

 

 

Pour toute demande d’informations complémentaires : contact@sofresud.com ou www.sofresud.com


VERSION ANGLAISE

 (IPD: Reflex action in Close-In Defense,

 (IPD: Reflex action in Close-In Defense, ©Sofresud) 

 

In the field of ship’s self-defence, since the origin, human eye, allowing outstanding 3D perception of threats, has been an essential asset. Indeed, only human eye will safely detect such a variety of fleeting events like shot detection, far away explosion, weapon or fire control system move, drifting mines, opening of missile or torpedo tube, micro-drones, swimmers, use of laser dazzler, small threats in sea clutter or overcast sky.

During World War II, the prevailing air threat triggered new efforts to enhance human ability to catch and track incoming aircraft. This led to the widespread use of Target Designation Sights (TDS), better known as “directors or pointers”, which provided anti-air guns with appropriate cueing and fire control.

The past 20 years, the Quick Pointing Device (QPD) has gradually took over in the French Navy as the last line of defence for time sensitive threats.

The QPD equipment complied with new trends in naval architecture that left few spaces available outside on board, often limited to bridge wings.

Furthermore, those designators operated intuitively bring high performances in close-in defence scenarios, increasing by a factor of four the probability to designate efficiently incoming air threats.

In the meantime, asymmetric threats have emerged as a new type of time sensitive threat. Steps were taken to try and adapt legacy Command and Control (C2) systems or even design dedicated ones. Nevertheless, both alternatives proved to be unable to engage efficiently asymmetric threats in due time.

As a consequence, for long, human eye and human brain, acting in direct sight of the threat and supported by an appropriate designator, turned out to be the sole relevant solution to ensure real-time ship’s protection in a “C2 free” reflex action.

 

(©Sofresud)   

(©Sofresud)  

 

The Intuitive Pointing Device (IPD), latest generation of combat proven hand-held QPD, henceforth brings additional capability delivering the necessary pre-designation to Remote Weapon Systems (RWS) by assisting in cueing to compensate the narrow field-of-view of their built-in tracking optronic.

 

 

Thus, relying on human performance to protect ships when some automated systems could face difficulty to detect fast and stealthy targets with a low radar cross-section (RCS), low-level surface or ground-based targets, hand-held naval designators play a decisive role to shorten kill chain in the most critical situations including lately detected surging threats.

 

Over the years, the French Navy has successively relied on SOFRESUD Pointing Devices for the following major naval programs:

2001 - Multi-role OP3A destroyers: Quick Pointing Device (QPD)

2004 - Anti-Air Warfare HORIZON frigates: Quick Pointing Device (QPD)

2009 - Multi-mission FREMM frigates: Quick Pointing Device (QPD)

2017 - La Fayette multipurpose stealth frigates (modernization program): Intuitive Pointing Device (IPD)

 

 

IPD REDUCES YOUR SENSOR TO-SHOOTER LOOP

 

1/ IPD ENHANCES YOUR ABILITY TO DETECT AND DISSEMINATE

IPD brings the performance of human eye in the combat system:

- In the visible spectrum, optronics can’t rival the human eye and its « built-in » image processing (Human has unmatched performance for real-time processing of fleeting events[1], in-noise detection and picture resolution)

- Outside the visible spectrum, IPD’s aim-assistance keeps human eye efficient

- IPD can designate in a reflex action all type of threats including vertical or semi-submerged ones

- IPD instantly disseminates accurate 3D coordinates, videos and sound

- IPD quick response increases saturation level of protected asset.

 

 

2/ IPD ENABLES QUICK ASSESSMENT BY MAN IN THE LOOP

 

- At a glance, human mind can interpret a situation, assess a threat, implement a procedure and track a target (man can instantly: analyse a complex scene with “real-time processing”, start “immediate automatic tracking” and elaborate threat assessment)

- Man’s contribution is a key point when positive identification is needed, when time matters as threat combines high-speed with low profile design or when scene of action is overcrowded.

 

 

3/ IPD mobilizes kill chain in due time and avoids misunderstandingS

- IPD enables a reflex action

- IPD eases effector assignment by providing accurate coordinates

- IPD assists in cueing by continuously refreshing target’s coordinates.

IPD doesn’t require any adaptation of chain of command

- IPD assists the chain of command whatever your readiness level is

- IPD is a user-friendly tool that doesn’t require training

- IPD doesn’t require a dedicated operator.

 

 

To give a try to the IPD at Euronaval 2018, come on SOFRESUD both G03 Hall 2B

 

 

For any additional information : contact@sofresud.com or www.sofresud.com

 

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR SOFRESUD

CE PUBLI-INFO VOUS EST PROPOSE PAR SOFRESUD

THIS ADVERTORIAL IS PROPOSED TO YOU BY SOFRESUD

 

 

Euronaval 2018