Vie Portuaire
Irlande : Eldorado ou poudre aux yeux pour les ports français de la Manche?
ABONNÉS

Actualité

Irlande : Eldorado ou poudre aux yeux pour les ports français de la Manche?

Vie Portuaire

Le marché irlandais est devenu depuis le début de l’année le nouvel eldorado pour les ports français du nord. Après Dunkerque, Haropa chercherait à créer une nouvelle ligne vers ce pays. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

Avec le Brexit, les liaisons avec l’Irlande ont pris un nouveau visage. Avant le 1er janvier, les entreprises de transport routier qui desservent l’Irlande ont pris l’habitude d’utiliser le « landbridge » britannique. Les poids lourds embarquaient au port de Calais pour se rendre sur le territoire anglais avant de rejoindre les ports de l’ouest britannique pour finalement arriver en Irlande.

L’effet Brexit

Un trajet qui aujourd’hui paraît plus difficile. La sortie de l’Union européenne du Royaume-Uni depuis le 1er janvier 2021 se complique avec des formalités douanières supplémentaires. En effet, un camion qui emprunterait aujourd’hui ce trajet devrait procéder à des formalités douanières d’entrée au Royaume-Uni. En entrant en Irlande, il faut procéder de nouveau au dédouanement des marchandises.

Dunkerque a joué la carte de la rapidité

Dans ce contexte, les lignes directes entre le continent et l’Irlande connaissent depuis le début de l’année un engouement tout particulier. Au Grand port maritime de Dunkerque, l’ouverture d’une ligne avec Cork a déjà vu le passage de plus de 10 000 camions entre le 2 janvier et le 10 mars. Face à cette réussite, Haropa s’interroge à venir grignoter une part du gâteau.

Un marché limité

Faut-il voir en l’Irlande un Eldorado pour le développement portuaire français ? Les choses ne sont pas si simples et semblent amuser les Irlandais. Si Dunkerque a réussi à trouver un espace pour le trafic vers l’Irlande, c’es