Défense
Iskandar Safa : « La consolidation du naval en Europe est inévitable »

Interview

Iskandar Safa : « La consolidation du naval en Europe est inévitable »

Défense

Prinvinvest compte aujourd’hui un bel ensemble de chantiers internationaux, dont CMN à Cherbourg, Isherwoods au Royaume-Uni et trois sites en Allemagne : German Naval Yards, Nobiskrug et Lindenau. Le groupe, qui emploie plus de 2500 personnes dans le monde, cumule un carnet de commandes de plus de 3 milliards d’euros de carnets. Avec une activité très variée allant des bâtiments militaires aux plus grands yachts du monde, ainsi que la logistique et le support associés.

Dans cette interview accordée à Mer et Marine, Iskandar Safa, président de Prinvinvest, fait le point sur l’activité de ses chantiers mais appelle aussi à une consolidation de l’industrie navale en Europe afin de résister à une concurrence internationale de plus en plus forte.

MER ET MARINE : Vous faites partie de ceux qui défendent ardemment la consolidation de l’industrie navale en Europe. Pourquoi ?

ISKANDAR SAFA : L’intégration est un sujet crucial, même si nous savons qu’elle n’est pas facile. Je crois beaucoup à la consolidation de l’industrie navale, trop fragmentée en Europe. Des rapprochements sont nécessaires et arriveront car nous sommes condamnés à le faire. Sinon, nous disparaitrons face à la compétition internationale, en particulier la Chine et la Corée du sud, qui ont une activité de plus en plus importante, ou encore la Turquie, qui essaye de se placer.

Dans ce co