Défense
Israël veut acheter de nouveaux sous-marins à l’Allemagne

Actualité

Israël veut acheter de nouveaux sous-marins à l’Allemagne

Défense

Le gouvernement allemand a confirmé en fin de semaine dernière qu’Israël envisage d’acquérir de nouveaux sous-marins. Trois bâtiments seraient en jeu pour un montant d’1.2 milliard d’euros, la signature d’un protocole d’accord entre Berlin et Tel Aviv étant attendue en novembre.

Ces bâtiments s’ajouteraient aux trois unités de la classe Dolphin II, réalisés sous la maîtrise d’œuvre de TKMS dans les chantiers de Kiel et Emden. Longs de 68.6 mètres pour un déplacement de 2400 tonnes en plongée, les deux premières unités de la série, les Tannin et Rahav, ont été livrées à Israël en 2014 et 2015. Le troisième, qui devrait s’appeler Dakar, doit être opérationnel en 2017.

Ces sous-marins sont une version améliorée et agrandie des trois Dolphin (dérivés du type 212A réalisé pour la marine allemande), mis en service en 1999 et 2000. Alors que les Dolphin ont été financés totalement (les deux premiers) ou à 50% (troisième) par l’Allemagne, les Dolphin II sont payés à hauteur d’un tiers. Berlin indique que des discussions sont en cours pour une nouvelle participation financière concernant les trois unités supplémentaires souhaitées par Israël.

Cette commande, si elle se concrétise, apporterait une charge bienvenue aux chantiers d’Outre-Rhin, qui pourraient également réaliser un septième et un huitième sous-marins du type 212 A pour la marine allemande, bien que celle-ci ne dispose apparemment pas d’équipages suffisants pour armer les six déjà en service. On rappellera par ailleurs qu’un modèle dérivé du 212A, également en service en Italie, est proposé à la Norvège.

 

Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS)