Divers
Jacques Chirac fait rapatrier le Clemenceau à Brest : Et après ?

Actualité

Jacques Chirac fait rapatrier le Clemenceau à Brest : Et après ?

Divers

L’odyssée du vieux navire vers l’Inde se termine en fiasco général. La Cour suprême indienne n’aura pas à statuer sur la légalité du transfert de la coque en Inde, Jacques Chirac ayant ordonné au convoi, hier, de faire demi tour. Face à la pression politique et diplomatique, le président, qui s’envolera ce week-end pour New Delhi, a préféré faire machine arrière, rebondissant sur la décision du Conseil d’Etat. Quelques minutes avant le communiqué de l’Elysée, la haute juridiction avait annoncé qu’elle suspendait le transfert de l’ex porte-avions vers le chantier de démantèlement d’Alang, arguant du fait que le bâtiment est un « déchet dangereux ». Cette requalification de la coque aurait entraîné une violation de la Convention de Bâle en cas de poursuite du voyage vers l’Inde. Après cette décision, Matignon a annoncé la création d’une mission interministérielle pour étudier le devenir des navires en fin de vie : « Prenant acte de la requalification d'un matériel de guerre en déchet par le Conseil d'Etat, c'est l'ensemble des procédures applicables à l'exportation de ce type de p