Construction Navale
Jacques Hardelay : Aker Yards et le marché militaire

Interview

Jacques Hardelay : Aker Yards et le marché militaire

Construction Navale

Nous recevons aujourd'hui Jacques Hardelay, directeur général d'Aker Yards France. Les ex-Chantiers de l'Atlantique espèrent réaliser la coque propulsée et aménagée du second porte-avions français, un marché de 800 à 900 millions d'euros pour la nouvelle filiale du groupe norvégien. Partenaire de MOPA2, société commune de DCN et Thales en charge de la maîtrise d'oeuvre du programme, Saint-Nazaire travaille depuis plus d'un an sur le navire, notamment en matière d'aménagements intérieurs. Pour l'entreprise, ce marché est prioritaire et un slot a été réservé dans la forme de construction entre 2010 et 2011. Le dernier grand constructeur civil français espère aussi bénéficier des retombées d'éventuelles ventes à l'export de BPC et se positionne sur le programme des frégates multi-missions. Si les paquebots constutuent le coeur de l'activité des chantiers, Jacques Hardelay estime que l'entreprise a des cartes à jouer sur d'autres secteurs d'activité, notamment dans les programmes militaires.
____________________________________________

Interview réalisée, à Saint-Nazaire, par Vincent Groizeleau - © Mer et Marine 2006

Interviews Euronaval 2006