Divers
Jacques Perrin reçoit le prix Jean Morin de l'Institut Français de la Mer

Actualité

Jacques Perrin reçoit le prix Jean Morin de l'Institut Français de la Mer

Divers

Le prix Jean Morin de l'Institut Français de la Mer a été remis par Francis Vallat à Jacques Perrin le 2 septembre, à bord de l'Abeille Bourbon, à Brest, en présence du Secrétaire Général de la Mer, Jean-François Tallec, du chef d'état-major de la Marine nationale, Pierre-François Forissier, de Jean-Yves Besselat, député et rapporteur du budget de la mer à l'Assemblée Nationale, du préfet maritime de l'Atlantique Anne-François de Saint Salvy, du maire de Brest, François Cuillandre, de Jacqueline Tabarly, membre du jury des prix IFM, de Christian Quillivic, directeur général des Abeilles, de Charles Claden, commandant de l'Abeille Bourbon, d'Olivier Laroussinie, directeur de l'Agence pour les aires marines protégées, de Jean-Paul Hellequin, président de l'association Mor Glaz et ancien lauréat du prix ainsi que de nombreuses personnalités locales (Le président du pôle mer Bretagne, le directeur du Cedre...) et de membres brestois de l'IFM.
Dans son introduction, Eudes Riblier, président de l'Institut Français de la Mer a souligné les liens naturels existants entre Brest, « pôle d'enseignement, de recherche et d'industries marines », et l'IFM, « organe irremplaçable de réflexion, de promotion et de défense des activités et des emplois maritimes Français ». Il a insisté sur le « rôle exceptionnel qu'à eu depuis 10 ans Francis Vallat », à la tête de l'Institut, dont il est maintenant président d'honneur. Francis Vallat, fondateur des prix « Jean Morin » et « Avenir » de l'IFM, a rappelé que ces prix récompensent d'une part une personnalité ayant contribué au développement des activités maritimes de la France et/ou de l'emploi maritime français ; d'autre part un jeune s'étant fait remarquer par un travail, une action ou un acte révélateur de son talent, de sa passion ou de son apport à la vie maritime française. Il a précisé que, du fait de l'exigence de qualité des candidatures qui préside à leur attribution, il a été décidé cette année de ne pas décerner le prix Avenir.
Après avoir souligné la belle lignée des lauréats précédents, incarnant les fortes valeurs de la mer dont l'IFM n'a cessé et ne cessera de s'inspirer dans son action, Francis Vallat a rappelé les « qualités exceptionnelles d'acteur et de producteur » de Jacques Perrin, « son enthousiasme et les risques qu'il a su prendre pour faire mieux connaître et aimer la mer par nos concitoyens au travers de toute son oeuvre ». Jacques Perrin a exprimé son émotion de recevoir ce prix à bord de l'Abeille Bourbon, à bord de laquelle des séquences du film Océans ont été tournées, avec l'appui de tout son équipage. Il a dit qu'il était « très touché de voir que des gens qui vivent avec la mer le reconnaissent ainsi comme l'un des leurs ».