Défense
Jeanne d'Arc et Chevalier Paul se retrouvent devant Belle-Ile

Actualité

Jeanne d'Arc et Chevalier Paul se retrouvent devant Belle-Ile

Défense

Pour sa première sortie à la mer, le 14 novembre, la frégate de défense aérienne Chevalier Paul a servi, l'espace de quelques heures et de quelques photos, de conserve à la Jeanne d'Arc. L'une « tirant ses premiers bords », l'autre préparant l'un de ses derniers tours du monde... Séparés par 45 ans d'architecture navale, les vues des deux navires évoluant côte à côte au large de Belle-Ile montrent bien l'énorme évolution intervenue dans le design des bâtiments. Embarqués sur le porte-hélicoptères, actuellement en stage de mise en condition opérationnelle, les élèves officiers ont pu découvrir la toute nouvelle frégate, en construction chez DCNS, à Lorient. Destiné à remplacer la frégate lance-missile Duquesne, le Chevalier Paul doit être livré à la Marine nationale en mai 2009, onze mois après son aîné, le Forbin, qui prendra la relève du Suffren, désarmé depuis 2001. Etudiées en coopération avec l'Italie au sein du programme Horizon, les frégates de défense aérienne seront chargées de la protection des groupes aéronavals et amphibies. Leur armement principal, constitué par le Principal Anti Air Missile System (développé par la France, l'Italie et la Grande Bretagne), sera doté de 32 missiles Aster30 et 16 missiles Aster15. Le reste de l'armement consistera en 8 missiles Exocet MM40, deux canons de 76 mm, deux canons de 20 mm et deux tubes pour torpilles MU90. Les FDA embarqueront, par ailleurs, un hélicoptère NH90.
La Jeanne d'Arc, de son côté, appareillera de Brest mi-décembre avec la frégate Georges Leygues. Cette nouvelle campagne d'application des élèves officiers conduira les deux bâtiments en Amérique du nord, dans les Antilles, en Amérique latine, en Afrique, dans l'océan Indien, en mer Rouge et en Méditerranée. Entrée en service eb 1964, le navire école doit être désarmé en 2010.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française