Défense
Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Actualité

Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Défense

Alors que la Jeanne d'Arc a fait ses adieux à la ville de Québec, les marins du porte-hélicoptères français ont profité de l'escale au Canada pour alterner moments de détente et journées d'entretien afin de préparer les six dernières semaines de leur campagne. Aujourd'hui, la rubrique «Un cliché, une histoire» s'intéresse à une activité qui rythme la vie quotidienne de nombreux marins embarqués sur le bâtiment école, en mer comme à terre.

MONSIEURS «PROPRES»

L'adage est demeuré inoxydable : «Dans la Marine, on salue tout ce qui bouge et le reste... on le peint !». Le travail de peinture et de lutte contre la rouille est une des tâches récurrentes de tout marin à bord. En mer, quand les conditions météorologiques l'autorisent et invariablement à chaque veille d'escale ou lors des relâches à terre, les extérieurs et la coque sont minutieusement entretenus afin d'effacer toutes les impuretés. A l'intérieur, l'entretien est assuré quotidiennement par les hommes d'équipage. Un bateau, c'est le lieu de vie et l'espace de travail de tout marin. Concernant l'entretien et la propreté sur la «Jeanne», la tâche est donc immense. «Sans fin !» de l'aveu de marins taquins. Le porte-hélicoptères R97 est, en effet, un véritable «mille feuilles» comptant plus de 900 locaux, 11 ponts, faux-ponts et passerelles. Le tout se concentre sur une longueur de 182 mètres, divisée en 15 tranches pour des raisons d'étanchéité, et une largeur de 22 mètres. Entre la quille et la mature s'étagent ainsi 10 niveaux correspondant aux ponts, faux-ponts et plateformes. Autant de coins et recoins à balayer, récurer, astiquer, frotter, faire briller ou peindre pour les « Monsieurs Propres » de la «Jeanne»...

Extrait du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, Porte-hélicoptères R97 »

____________________________________________

LA JEANNE D'ARC, PORTE-HELICOPTERES R97

Photographies de Christophe Géral
Enquête de Stéphane Dugast
Préface de Bernard Giraudeau
Avant-propos de l'Amiral Pierre-François Forissier, chef d'Etat-Major de la Marine.

« Beau-Livre ». 184 pages. Grand format « à l'italienne » - 395x275 mm

E/P/A - Editions du Chêne

Voir le site Internet : lajeannelelivre.fr

Plus d'informations sur :

« REPORTAGES », le blog de Christophe GERAL

« EMBARQUEMENTS », le blog marin de Stéphane DUGAST



Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire