Défense
Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Actualité

Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire

Défense

Tandis que la Jeanne d'Arc va prochainement naviguer sur le canal du Saint Laurent avant de faire escale à Québec, du 12 au 19 avril prochains, la rubrique « Un cliché, une histoire » s'intéresse aujourd'hui à l'immatriculation du porte-hélicoptères de la Marine nationale. Grâce au travail de Stéphane Dugast et Christophe Géral, auteurs du beau livre « La Jeanne d'Arc, porte-hélicoptères R97 », nous allons découvrir pourquoi le bâtiment s'est vu attribuer son « R97 ».

IMMATRICULATION

«JEANNE D'ARC», son nom s'affiche en lettres majuscules blanches sur sa coque grise. «R97», son numéro d'immatriculation s'inscrit en caractères noirs sur son «château», sur bâbord comme sur tribord. Si cette immatriculation est familière de tout marin, sa signification est sibylline pour beaucoup. Dans le cadre de l'Otan, l'identification des bâtiments de guerre est fixée par une lettre et deux chiffres. «C'est une appellation principalement utilisée par les marines européennes, des marines sud-américaines et quelques marines asiatiques. Les américains, les canadiens et les australiens lui préfèrent un autre système», précise Bernard Prézelin, un ancien de la Royale et l'auteur depuis trois décennies de Flottes de combat, la «bible» de tout marin de quart sur les bateaux gris. A chaque lettre correspond donc une typologie de navires de guerre. La lettre « R » désigne les porte-avions et aéronefs. Concernant le numéro 97, l'explication est également logique selon Bernard Prézelin, décidément incollable : « La série des quatre vingt dix a été attribuée à la France. R95 correspond à l'Arromanches. R96 au Bois Belleau. R98 au Clémenceau. R99 au Foch. Lors du lancement de la Jeanne en 1964, on arrivait à 97». D'où, le porte-hélicoptères R97 «JEANNE D'ARC». Et une immatriculation enfin déchiffrable grâce à l'étonnant Monsieur Prézelin.

Extrait du Beau-Livre « La Jeanne d'Arc, Porte-hélicoptères R97 »

____________________________________________

LA JEANNE D'ARC, PORTE-HELICOPTERES R97

Photographies de Christophe Géral
Enquête de Stéphane Dugast
Préface de Bernard Giraudeau
Avant-propos de l'Amiral Pierre-François Forissier, chef d'Etat-Major de la Marine.

« Beau-Livre ». 184 pages. Grand format « à l'italienne » - 395x275 mm

E/P/A - Editions du Chêne

Voir le site Internet : lajeannelelivre.fr

Plus d'informations sur :

« REPORTAGES », le blog de Christophe GERAL

« EMBARQUEMENTS », le blog marin de Stéphane DUGAST



Jeanne d'Arc : Un cliché, une histoire